Même si elle a rendu les armes au troisième tour des qualifications du tournoi de Wimbledon samedi, la Lavalloise Stéphanie Dubois a accédé au tableau principal de la prestigieuse compétition londonienne grâce aux désistements de joueuses déjà qualifiées.

LA PRESSE CANADIENNE

Plus tôt samedi, Dubois avait été battue 6-3 et 6-2 par la Russe Vitalia Diatchenko. Leur rencontre devait à l'origine être disputée jeudi, mais la pluie a sérieusement retardé le déroulement des qualifications. Samedi encore, Dame Nature a donné des maux de tête aux organisateurs.

«Il ventait beaucoup et les conditions étaient un peu difficiles, mais c'était la même chose pour les deux joueuses, a mentionné Dubois en appel-conférence. J'ai commis beaucoup plus d'erreurs qu'elle. En voulant être agressive, parfois on veut en faire un peu trop. C'est sûr que je suis déçue, mais j'avais une attitude positive. La préparation était bonne, c'est l'éxécution qui l'était moins.»

Finalement, l'athlète de 24 ans fera malgré tout partie d'un contingent de cinq représentants canadiens dans les tableaux principaux du simple sur les terrains du All England Club.

Outre Dubois, qui compte participer au Challenger de Granby qui se déroulera du 9 au 17 juillet, Aleksandra Wozniak, de Blainville, s'est assurée vendredi de sa place au tableau de Wimbledon, battant la Russe Nina Bratchikova 3-6, 6-4 et 6-2. On ne sait pas encore qui sera sa rivale initiale.

On verra aussi sur le gazon anglais Rebecca Marino, de Vancouver. La 44e joueuse au monde se mesurera d'abord à Patricia Mayr-Achleitner (115e), une Autrichienne de 24 ans.

Chez les hommes, Frank Dancevic de Niagara Falls aura sa place sur la grande scène londonienne.

Dancevic, 168e joueur mondial, a battu l'Italien Marco Crugnola 6-2, 6-2 et 6-3 en qualifications, samedi. Le match avait été stoppé par la pluie la veille, avec Dancevic aux commandes 6-2 et 0-1.

L'Ontarien Milos Raonic, 26e au monde, aura comme premier rival l'Italien Fabio Fognini, 34e. Il pourrait se voir confronté à Rafael Nadal au troisième tour.