• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Acapulco: David Ferrer conserve son titre face à Almagro 
Source ID:; App Source:

Acapulco: David Ferrer conserve son titre face à Almagro

Ferrer, 6e mondial, demi-finaliste à l'Open d'Australie en... (Photo: AFP)

Agrandir

Ferrer, 6e mondial, demi-finaliste à l'Open d'Australie en janvier, a remporté sa sixième victoire en six confrontations contre Almagro, 13e mondial, et décroché à 28 ans le 11e titre de sa carrière, son deuxième de l'année après Auckland.

Photo: AFP

Agence France-Presse
Acapulco

L'Espagnol David Ferrer, tête de série N.1, a conservé son titre au tournoi d'Acapulco, en battant dimanche en finale son compatriote Nicolas Almagro (N.3), vainqueur des éditions 2008 et 2009, en trois sets 7-6 (7/4), 6-7 (2/7), 6-2, et 2h41 min.

Ferrer, 6e mondial, demi-finaliste à l'Open d'Australie en janvier, a remporté sa sixième victoire en six confrontations contre Almagro, 13e mondial, et décroché à 28 ans le 11e titre de sa carrière, son deuxième de l'année après Auckland.

Almagro, lui, n'a pas réussi la passe de trois sur le circuit sud-américain de terre battue, après avoir triomphé à Costa do Sauipe (Brésil) et Buenos Aires. Son compteur reste bloqué à neuf titres, à 25 ans.

Ferrer, comme en quarts et en demies, semblait parti une nouvelle fois pour être mené 1 set à 0 lorsqu'Almagro servait pour le gain de la première manche à 5-2. Quelques erreurs du Murcien remettaient alors en selle Ferrer, qui prenait l'avantage 6 jeux à 5, puis empochait cette première manche au jeu décisif.

Almagro égalisait à une manche partout après avoir remporté le second jeu décisif, mais Ferrer, plus en jambes, prenait le dessus dans la troisième.

«La différence s'est faite sur des petits détails», a déclaré Ferrer. «Nico venait de gagner deux tournois de suite et n'en pouvait plus physiquement, mais il sera rapidement dans le Top 10», a-t-il prédit.

Chez les dames, le titre est revenu à l'Argentine Gisela Dulko, 73e mondiale, victorieuse en deux sets 6-3, 7-6 (7/5) et 1h44 min de l'Espagnole Arantxa Parra, 79e mondiale. Dulko a soulevé à 26 ans son quatrième trophée.

L'Argentine semblait se diriger vers un succès facile, lorsqu'elle servait pour le gain de la partie à 6-3, 5-1. Mais Parra ressuscitait, lui prenait deux fois son service, tenait le sien qui lui avait posé beaucoup de problèmes jusque-là, pour pousser son adversaire à un jeu décisif.

Dans celui-ci, Parra revenait encore de 0-3 à 3-3, sauvait deux balles de match à 3-6, avant de céder sur la troisième.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer