La Blainvilloise Aleksandra Wozniak a raflé trois prix dont celui de la joueuse de l'année, lundi, alors que Tennis Canada annonçait les lauréats de ses prix d'excellence pour 2008.

LA PRESSE CANADIENNE

Wozniak, qui s'est hissée au 34e rang à la WTA, l'an dernier, a aussi été honorée comme joueuse de simple de l'année et joueuse la plus améliorée de l'année.

En juillet dernier, Wozniak remportait son premier titre WTA à Stanford, en Californie, devenant ainsi la première Canadienne en 20 ans à réaliser cet exploit.

En route vers ce titre, elle a signé des gains aux dépens de trois joueuses du top 20, dont Serena Williams et Marion Bartoli. Elle a de plus participé à la demi-finale à Québec et à Tokyo et a accédé au troisième tour à Roland-Garros.

Participante assidue à la Coupe Fédération depuis 2004, Wozniak y détient une impressionnante fiche de 23 victoires et 4 défaites. Ses 23 gains la placent au deuxième rang des meneuses canadiennes derrière Sonya Jeyaseelan, qui compte 29 victoires.

Le Torontois Daniel Nestor a été nommé joueur de l'année pour une sixième fois. Il a aussi été honoré comme joueur de double de l'année, pour une septième année consécutive.

En double en 2008, Nestor a remporté cinq titres en huit finales, terminant l'année au sommet du classement avec son partenaire serbe Nenad Zimonjic. En juillet dernier, il a mis la main sur une première couronne de double à Wimbledon, ce qui faisait de lui le quatrième joueur seulement depuis 1968 à conquérir un Grand Chelem d'or en carrière, soit le trophée des quatre épreuves du Grand Chelem et une médaille d'or olympique.

Nestor a été couronné champion du Masters de Hambourg, du tournoi London/Queen's Club, de la Coupe Rogers et de la Coupe Masters de Shanghai.

Nestor et Zimonjic étaient également finalistes à Roland-Garros, ainsi qu'au Masters de Rome et d'Indian Wells.

Frank Dancevic, de Niagara Falls, s'est vu décerner le prix du joueur de simple de l'année. En mai 2008, Dancevic a effectué un retour au jeu triomphal après avoir raté plus de trois mois de compétition en raison d'une blessure. En juin, il a remporté les grands honneurs du Challenger de Surbiton, une des épreuves préparatoires en vue de Wimbledon, puis signait sa plus importante victoire de simple en éliminant l'Argentin David Nalbandian (7e) dès le premier tour de Wimbledon.

Dancevic a atteint la demi-finale à Newport, au Rhode Island, et a accédé au deuxième tour de la Coupe Rogers à Toronto, après avoir indiqué la sortie à Mario Ancic, 24e mondial. C'est finalement Novak Djokovic (3e) qui a stoppé son parcours.

Dancevic a aussi fait ses débuts olympiques à Pékin, poussant le Suisse Stanislas Wawrinka (10e) à la limite de trois manches au tour initial.

Peter Polansky, de Thornhill en Ontario, a été nommé le joueur le plus amélioré. En 2008, il a grimpé de plus de 125 places au classement, finissant la saison au 214e rang mondial.

Après avoir participé à des tournois Futures en début de saison lors desquels il a atteint trois quarts de finale et conquis le titre de la première étape du Futures du Guatemala en janvier, il a fait le saut sur le circuit des Challengers. En mai, à Rabat, au Maroc, Polansky a atteint sa première finale d'un Challenger, puis s'est qualifié pour son premier tableau principal ATP à Casablanca. Il était également demi-finaliste du Challenger de Rimouski, au Québec, et quart de finaliste à Santiago, à Vancouver, à Waco et à Louisville.

Le prix du Joueur junior par excellence a été remis à Edward Nguyen. Le joueur d'Ottawa a été couronné champion du tournoi Les Petits As, à Tarbes, en France, qui est l'une des plus prestigieuses épreuves du circuit junior pour les 14 ans et moins. Il est d'ailleurs devenu le premier garçon canadien à réussir cet exploit. Nguyen était également finaliste de l'Orange Bowl junior de la Floride, de même que champion du double et finaliste du simple du Tennis par équipe 14 ans et moins.

Marie-Ève Pelletier, de Repentigny, a été nommée joueuse de double de l'année. Pelletier a été championne du double du Challenger Tevlin de Toronto avec sa compatriote Stéphanie Dubois, de Laval, et a conquis les grands honneurs du Challenger de Saint-Gaudens avec Su-Wei Hsieh, de Taipei.

Eugénie Bouchard, de Westmount, a mérité les honneurs dans la catégorie joueuse junior de l'année. Elle a mis la main sur le trophée du tournoi international Eddie Herr, puis a participé à la demi-finale du simple de l'Orange Bowl Dunlop chez les 16 ans et moins. Elle a de plus remporté les titres du simple du Costa Rica Bowl, après avoir franchi les tours de qualification, et celui du Championnat junior All Canadian de l'ITF.

Au tennis en fauteuil roulant, Lee Carter a reçu le prix de l'athlète de l'année. Le joueur de Winnipeg a terminé la saison 2008 au 17e rang mondial du simple et au 39e rang du double. Carter a conquis la couronne du simple des Internationaux du Canada, un tournoi ITF de catégorie 2. En route vers le titre, il a éliminé l'Américain Jon Rydberg, 12e meilleure raquette mondiale. De plus, il a été champion du simple et du double des Championnats internationaux de Tennis Canada, un tournoi ITF de catégorie 2 présenté à Montréal.

Corey Blatchford, de la Saskatchewan, se voit décerner le prix du Joueur en fauteuil roulant le plus amélioré après avoir connu une remarquable saison 2008. En douze mois, Blatchford a amélioré son classement de 49 places pour terminer l'année au 46e rang mondial.

Les Prix d'excellence de Tennis Canada seront remis dans le cadre des épreuves de la Coupe Rogers de Montréal et de Toronto. Ils sont remis depuis 1982 à titre de reconnaissance des réalisations des joueurs de l'élite, des entraîneurs, des officiels, des collectivités et des administrateurs du tennis canadien.