La Russe Anastasia Pavlyuchenkova, 17 ans et 42e mondiale, va affronter jeudi la Serbe Ana Ivanovic, tenante du titre, pour une place en finale du tournoi d'Indian Wells.

Pavlyuchenkova, un produit de l'Académie du Français Patrick Mouratoglou, a poursuivi son parcours surprise dans le désert californien en éliminant jeudi en quart la Polonaise Agnieszka Radwanska (N.7), 7-6 (10/8), 6-4, après s'être fait remarquer en éliminant la Serbe Jelena Jankovic (N.2) au deuxième tour.

La jeune Russe, gagnante de trois titres du Grand chelem chez les juniors (Australie 2006, US Open 2006, Australie 2007), n'avait jamais atteint les demi-finales d'un tournoi de la WTA et était la seule non tête de série en quart.

Son meilleur résultat en Grand Chelem est un troisième tour à Wimbledon (2008), où elle avait été battue par... Agnieszka Radwanska.

«Je suis ravie de battre d'aussi bonnes joueuses, a déclaré la Russe, je progresse énormément en ce moment et je me sens confiante.»

«Ce n'est que depuis l'Open d'Australie que je rencontre les meilleures joueuses, avant je n'en avais pas eu l'occasion. Il faudra que je sois encore plus agressive contre Ana», a-t-elle ajouté à propos d'Ivanovic, qui n'a pas eu besoin de toucher sa raquette pour se qualifier, profitant du forfait sur blessure (épaule gauche) de l'Autrichienne Sybille Bammer juste avant le match.

La brune Pavlyuchenkova, qui s'est accordée une séance de shopping («chaussures» seulement) mercredi à la veille de son quart de finale, affiche une couleur de vernis à ongles différente à chaque rencontre.

«Normalement je ne le fais jamais mais j'ai commencé ici au début du tournoi alors je continue, j'essaie de mettre des couleurs qui vont avec mes tenues», a expliqué celle que son staff francophone surnomme «papillon».

Vendredi, l'autre demi-finale du tableau féminin doit opposer la Russe Vera Zvonareva, plus haute tête de série encore en lice (N.4), à la Bélarusse Victoria Azarenka (N.8), tombeuse de Dinara Safina (N.1) mercredi.

Avant leur confrontation, les deux Slaves disputaient jeudi les demi-finales du double dames face à la paire italo-russe Flavia Pennetta/Maria Kirilenko.