L'entraîneur des Spurs de San Antonio Gregg Popovich a qualifié dimanche le comportement du président américain Donald Trump de «dangereux» pour les États-Unis, après le limogeage du directeur du FBI James Comey.

Publié le 14 mai 2017
AGENCE FRANCE-PRESSE

«J'ai le sentiment qu'il y a un nuage, un voile sur tout le pays de façon paranoïaque et surréaliste. Cela n'a rien à voir avec la défaite du parti démocrate à l'élection présidentielle, mais au comportement d'une seule personne», a déclaré Popovich, peu avant le coup d'envoi de la finale de conférence Ouest contre les Warriors de Golden State.

«C'est embarrassant, c'est dangereux pour nos institutions, pour tout ce que nous représentons et pour ce que nous attendons de notre pays», a poursuivi l'entraîneur emblématique des Spurs, en référence à Donald Trump, sans le ne nommer.

«Pour cet individu, il s'agit d'un jeu télévisé, tout tourne autour de lui, pas de notre peuple ou de notre pays. À chaque fois qu'il prend la parole, il le fait avec ruse, c'est hypocrite, cynique», a regretté «Pop», présenté comme l'un des meilleurs entraîneurs de l'histoire avec ses cinq titres NBA et qui prend cette année la direction de l'équipe nationale.

Popovich, ancien officier de l'Armée de l'Air américaine, avait déjà critiqué avec virulence le nouveau président, regrettant son «immaturité» et attaquant ses décrets anti-immigration.