Source ID:550013; App Source:cedromItem

Coupe du monde: les trois matchs du jour

Alexis Sanchez, du Chili, et Andrés Iniesta, de... (Photos AFP)

Agrandir

Alexis Sanchez, du Chili, et Andrés Iniesta, de l'Espagne, croiseront le fer mercredi.

Photos AFP

Voici un avant-goût des trois affrontements de mercredi à la Coupe du monde de soccer.

Australie-Pays-Bas (12h)

Avant le Mondial, les journalistes australiens voyaient le match contre les Pays-Bas comme la plus belle occasion de prendre des points. Déjà très optimiste à l'origine, cette théorie a pris du plomb dans l'aile avec la démonstration néerlandaise contre l'Espagne. Les joueurs à vocation offensive, dont Wesley Sneijder et Arjen Robben, ont plaidé pour le maintien du 5-3-2 si efficace en contre-attaque, vendredi dernier. Contre des Australiens prudents, cependant, les Oranje devront faire davantage le jeu.

Dans le camp des Socceroos, la meilleure arme est encore le jeu aérien, l'une des spécialités de Tim Cahill. Face aux Chiliens, ils avaient multiplié les centres, en deuxième mi-temps.

---

Espagne-Chili (15h)

Et de quatre? En cas de défaite contre le Chili et si les Pays-Bas récoltent au moins un point contre l'Australie, l'Espagne deviendrait le quatrième tenant du titre à être éliminé dès la phase de groupe. L'enjeu n'a pas échappé à Vicente Del Bosque qui, selon ses propres termes, pourrait changer deux ou trois joueurs par rapport au premier match. Iker Casillas ne devrait pas être l'un d'eux, malgré une prestation en deçà des attentes. Pedro ou Cesc Fabregas pourraient, par contre, être titularisés pour la première fois du tournoi.

La mission ne s'annonce pas simple contre le Chili, qui est entré dans le Mondial du bon pied malgré un creux dans son match face à l'Australie (3-1). Avec son style offensif et son pressing incessant, le Chili possède les armes pour jouer un mauvais tour à l'Espagne.

> Charles Dubé: L'Espagne saura-t-elle éviter l'humiliation?

---

Cameroun-Croatie (18h)

Défaite interdite pour le Cameroun et la Croatie qui abordent cependant cette rencontre dans un état d'esprit aux antipodes. Largement dominés par les Mexicains, les Camerounais devront fort probablement se passer de Samuel Eto'o qui a lui-même annoncé sa blessure à un genou sur Twitter. Le sélectionneur Volker Finke a aussi été la cible de très virulentes critiques, notamment de l'emblématique Roger Milla.

Les Croates n'ont pas grand-chose à se reprocher après avoir longtemps donné des sueurs froides aux Brésiliens, lors du match d'ouverture. Ils pourront désormais compter sur l'attaquant Mario Mandzukic, qui a fini de purger sa suspension. Avec le joueur du Bayern Munich, les Croates retrouvent leur meilleur buteur lors des qualifications (quatre buts) et l'un des meilleurs attaquants du dernier Euro.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Coupe du monde: un premier bilan

    Mondial 2014

    Coupe du monde: un premier bilan

    Après six journées de feux d'artifice sur les terrains brésiliens, chaque équipe a disputé au moins une rencontre. L'heure d'un bilan très... »

  • Quand Salvador s'arrête pour la Seleção

    Mondial 2014

    Quand Salvador s'arrête pour la Seleção

    Conduire à Salvador n'est pas une activité de tout repos. Que ce soit dans les rues étroites du centre historique ou dans les avenues relativement... »

La liste:-1:liste; la boite:2586842:box; tpl:html.tpl:file

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer