(Copenhague) Le Danois Christian Eriksen, victime d’un malaise cardiaque en plein match à l’Euro en juin dernier et porteur depuis d’un stimulateur, a exprimé le souhait de disputer le Mondial-2022 dans une entrevue à la télévision danoise dont des extraits ont été diffusés mardi.

Publié le 4 janvier
Agence France-Presse

« Je veux jouer au football, il n’y a aucune raison pour que je m’arrête », a déclaré le meneur de jeu dans une longue entrevue qui sera diffusée dans son intégralité plus tard cette semaine sur la chaîne publique DR.

« Mon but est de jouer la Coupe du monde au Qatar. Je peux revenir… mais faut-il encore que je sois sélectionné », a affirmé le joueur de 29 ans.

« Ils (les médecins) ont dit que c’était “bon”. Donc tout est stable et j’ai l’impression que j’ai eu le feu vert pour rejouer au football », a expliqué le joueur, qui a rompu en décembre son contrat avec l’Inter Milan, les autorités en Italie interdisant à tout joueur professionnel portant un stimulateur cardiaque d’exercer son métier dans ce pays.

Le 12 juin dernier à Copenhague, l’ancien joueur de Tottenham s’était effondré en plein match contre la Finlande, en ouverture d’un Euro-2020 reporté d’un an à cause de la pandémie. Une équipe médicale avait dû procéder à un massage cardiaque sur le terrain afin de le ranimer.

Hospitalisé, le joueur s’était vu poser un stimulateur afin de réguler son rythme cardiaque.

Eriksen a repris l’entraînement début décembre, profitant des infrastructures du club danois d’Odense. Un entraînement essentiellement physique, mais également avec ballon.