(Rome) Cristiano Ronaldo, ses coéquipiers au sein de la Juventus et l’entraîneur Maurizio Sarri ont accepté de renoncer à 90 millions d’euros (140,95 millions CAD) en salaire, samedi, afin d’aider le club à traverser la crise liée à la pandémie du nouveau coronavirus.

Andrew Dampf
Associated Press

L’équipe a indiqué que le montant représentait quatre mois de salaire, soit le tiers du salaire des joueurs.

Il s’agit de la première entente de la sorte en Série A, qui a interrompu ses activités il y a trois semaines. L’entente signifie que Ronaldo, le joueur touchant le salaire le plus important du circuit, perdra 10 millions d’euros (15,66 millions CAD).

Le capitaine de la Juventus Giorgi Chiellini, qui a étudié en économie, a mené les négociations entre le club et les joueurs.

Il a indiqué que si les matchs perdus sont repris, l’équipe renégociera de bonne foi avec les joueurs et l’entraîneur afin d’augmenter leur salaire.

La Juventus vise un neuvième titre consécutif de la Série A, ce qui leur permettrait d’améliorer le record leur appartenant déjà. Au moment de suspendre les activités, la Juventus menait le classement, un point devant le SS Lazio.

Toutes les compétitions sportives en Italie ont été suspendues en raison d’un confinement national jusqu’au 3 avril. Cependant, des experts de la santé soutiennent que les mesures contre la propagation de la COVID-19 devront être appliquées pendant de nombreuses autres semaines. Les dirigeants de la Série A ont discuté d’une reprise des activités en mai.

Trois joueurs de la Juventus — Daniele Rugani, Blaise Matuidi et Paulo Dybala — ont subi des contrôles positifs à la COVID-19.

Plus de 100 000 cas de la COVID-19 ont été recensés en Italie, surpassant le nombre de cas en Chine, où la pandémie a commencé il y a quelques mois.