(Paris) Michel Hidalgo, le sélectionneur qui a mené la France à la conquête du Championnat d’Europe 1984 et aux demi-finales de la Coupe du monde 1982 est décédé à l’âge de 87 ans.

Associated Press

La Fédération française de football (FFF) a indiqué sur son site internet qu’Hidalgo est décédé jeudi.

Hidalgo a été l’entraîneur-chef de son pays de 1976 à 1984. Il a mené la France, alors équipe hôtesse, à son premier titre majeur à l’Euro 1984, alors que le milieu de terrain Michel Platini a marqué neuf buts pendant le tournoi. Les Bleus avaient atteint le carré d’as du Mondial deux ans plus tôt, mais s’étaient inclinés devant l’Allemagne de l’Ouest en tirs de barrage.

PHOTO DOMINIQUE FAGET, AFP

Michel Hidalgo avec le milieu Daniel Bravo (à g.) et le défenseur Manuel Amoros le 21 février 1982 durant un entraînement.

Hidalgo a dirigé 75 rencontres de la France, troisième de tous les temps derrière Raymond Domenech et l’actuel sélectionneur Didier Deschamps.

Les puristes adoraient la façon dont les équipes d’Hidalgo étaient axées sur le jeu créatif, parfois même aux dépens de la défense. Platini, Alain Giresse, Jean Tigana et Bernard Genghini formaient alors le « Carré magique », le meilleur milieu de terrain du monde de l’époque.

PHOTO LUC NOVOVITCH, AFP

Michel Hidalgo avec le libéro Marius Trésor au stade Gerland de Lyon le 17 mai 1982.

Comme joueur, de 1952 à 1966, Hidalgo était un milieu offensif qui a souvent trouvé le fond du filet pour Le Havre, Reims et Monaco.

Il a gagné des championnats de France et des Coupes de France. Il a marqué un but en finale de la Coupe d’Europe, quand Reims s’est incliné 4-3 devant le Real Madrid, en 1956. Son but avait donné les devants 3-2 à son club, après que les Espagnols avaient comblé un déficit de 0-2.