Ignacio Piatti n’a pas perdu de temps avant de rejoindre sa nouvelle formation de San Lorenzo. Il était à l’entraînement mercredi matin et a tenu une conférence de presse devant les médias locaux.

La Presse

PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER DE SAN LORENZO

San Lorenzo a lancé le mot-clic #BienvenidoNacho pour l’occasion. Voici ici l’ancien de l’Impact de Montréal avec Sebastiàn Torrico. L’équipe précise dans la publication Twitter qu’elle partage la photo « parce que oui ! ».

PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER DE SAN LORENZO

« Je suis très heureux d’accueillir une personne si importante pour San Lorenzo, un fils de l’endroit, parce que c’est ce que nous voulions », a dit le président du club Marcelo Tinelli.

PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER DE SAN LORENZO

« Nous renforçons notre formation non seulement sur le terrain, mais aussi du côté humain, en ajoutant à l’effectif une telle personne, a poursuivi Tinelli. Il est arrivé en Argentine hier sans que nous le sachions, ce qui témoigne de son engagement et de son désir de réussite. »

PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER DE SAN LORENZO

« Lorsque vous vous sentez à l’aise à la maison, l’adaptation est plus facile, a dit Nacho Piatti en conférence de presse. Même mon fils ne savait pas que j’arrivais hier. Quand je me suis réveillé aujourd’hui, j’étais très heureux, c’était un moment excitant. »

PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER DE SAN LORENZO

« Je vais m’exprimer sur le terrain. Physiquement, personnellement et mentalement, je suis à 2000 %, pas à 100 %, a dit Piatti. Je veux contribuer à porter San Lorenzo là où il me mérite. »

PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER DE SAN LORENZO

Marcelo Tinelli a offert quelques détails techniques : « Nacho vient avec un contrat de deux ans signé il y a une dizaine de jours. Nous transférons 90 % des droits économiques d’Emanuel Maciel à l’Impact de Montréal. Il nous reste donc 10 % pour une vente future. »

PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER DE SAN LORENZO

« J’espère que je ne vais pas les tirer vers le bas, a dit Piatti en riant. Avec l’expérience et l’âge (35 ans), je vais peut-être courir un peu moins, mais je vais parler avec le préparateur physique. Je me sens comme si j’avais 28 ans. »