(Madrid) Les dirigeants du FC Barcelone ont manifesté leur intention de garder en leurs rangs le joueur étoile Lionel Messi et ne facilitera pas son départ.

Tales Azzoni Associated Press

Selon des médias espagnols, Messi a contacté l’équipe pour résoudre la situation. Toutefois, le FC Barcelone a confirmé à l’Associated Press, samedi, qu’elle n’entamera pas de négociations pour permettre à l’Argentin de jouer ailleurs avant la fin de son contrat l’année prochaine.

Selon une station de radio catalane, Messi ne se présentera pas aux tests de dépistage de la COVID-19, qui doivent être effectués dimanche et qui sont obligatoires pour tous les joueurs avant de reprendre l’entraînement la semaine prochaine.

Plus tôt cette semaine, Messi a déclaré qu’il voulait invoquer une clause dans son contrat qui lui permettrait de quitter à la fin de la dernière saison. Le club espagnol répond que la clause était déjà échue.

Une bataille judiciaire pourrait s’ensuivre, alors que l’attaquant de 33 ans affirmera probablement que la clause était valide jusqu’à la fin de la saison, qui a été repoussée à cause de la pandémie du coronavirus.

Le FC Barcelone n’a pas l’intention de laisser aller Messi, surtout sans rien n’obtenir en retour. Le contrat de Messi, qui vient à échéance en juin 2021, est assorti d’une clause de rachat de 700 millions d’euros (1091 milliardCAN).

L’Argentin évolue avec le FC Barcelone depuis près de deux décennies. Il a mené la formation espagnole à une trentaine de titres et détient la plupart de ses records individuels.

Il appert que le président du FC Barcelone, Josep Bartomeu, a tenté de rencontrer Messi après que sa décision de quitter l’équipe eut été rendue publique.

Bartomeu a plus tard dit qu’il était prêt à donner sa démission si c’était la chose à faire pour assurer que Messi demeure à Barcelone, et si Messi admettait que la présence du président au sein du club était la raison pour laquelle il veut partir.

Messi aurait discuté avec le nouvel entraîneur-chef Ronald Koeman avant de prendre sa décision.

Messi n’a émis aucun commentaire public depuis la gênante défaite de 8-2 contre le Bayern Munich en quarts de finale de la Ligue des Champions, le 14 août. Il s’agit de l’une des pires dégelées depuis le début de la carrière de Messi et dans l’histoire de l’équipe.

Messi a maintes fois exprimé son désaccord face aux décisions du club cette saison, la première de l’équipe sans le moindre titre depuis 2007-2008.

Les séances d’entraînement doivent recommencer lundi en prévision du début de la saison du Championnat d’Espagne, pendant le deuxième week-end de septembre.