L’Impact de Montréal devra disputer quatre parties de suite à l’étranger avant de jouer son premier match au stade Saputo à la mi-avril.

La Presse canadienne

C’est ce qui ressort du calendrier de l’équipe en vue de la saison 2020, dévoilé conjointement avec la MLS jeudi midi.

L’Impact avait déjà annoncé qu’il allait amorcer sa saison régulière au Stade olympique le 29 février, contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre. L’équipe devra ensuite attendre au samedi 18 avril pour retrouver son domicile régulier, pour y affronter le Dynamo de Houston.

D’ici là, l’Impact rendra visite au FC Dallas, le 7 mars, au Minnesota United FC, le 21 mars, au Orlando City SC, le 4 avril et à l’Union de Philadelphie, le 11 avril.

L’année dernière, l’Impact avait dû jouer ses six premiers matchs à l’étranger, et huit de ses neuf premiers.

L’Impact disputera un total de 26 matchs le samedi, quatre matchs le mercredi, deux matchs le vendredi et deux matchs le dimanche.

Sept des 11 derniers matchs de la saison du club montréalais seront disputés à domicile, dont le dernier de la saison face au FC Cincinnati le dimanche 4 octobre, à 16 h 30, au Stade Saputo, dans le cadre du Jour décisif de la MLS.

Par ailleurs, pour la première fois depuis son entrée en MLS, l’Impact n’affrontera pas toutes les équipes de la ligue. Les Montréalais ne verront pas le Galaxy de Los Angeles, les Timbers de Portland et le Nashville SC, l’une des deux équipes admises via un élargissement des cadres en 2020.

Le premier duel de la saison contre les grands rivaux du Toronto FC sera joué le samedi 13 juin, au BMO Field. Les Torontois visiteront ensuite le Stade Saputo le samedi 22 août, en soirée, dans le cadre de la Semaine des rivalités de la MLS.

L’Impact affrontera l’Inter Miami CF, l’autre équipe issue de l’expansion en 2020, le mercredi 17 juin au Stade Saputo et le samedi 19 septembre à Fort Lauderdale.

Les Sounders de Seattle FC, les champions de la Coupe MLS 2019, accueilleront l’Impact le mercredi 27 mai.

L’Impact amorcera son prochain camp d’entraînement le mardi 14 janvier au Complexe Marie-Victorin. L’équipe s’envolera pour la Floride le jeudi 16 janvier pour s’entraîner à Orlando jusqu’au 29 janvier.

L’équipe reviendra à Montréal pendant quelques jours, avant de quitter de nouveau pour l’État floridien le 3 février, pour s’installer à St. Petersburg pour une cinquième année consécutive.