Incapable, de son salon vendredi, d’aider ses coéquipiers lors de leur défaite de 4-2 aux mains du LAFC en raison d’une suspension d’un match, Samuel Piette s’est dit anxieux de reprendre le collier devant les partisans de l’Impact de Montréal mercredi soir contre le Real Salt Lake.

La Presse canadienne

L’Impact (6-6-3) tentera de mettre fin à une séquence de trois matchs sans victoire lors de la première d’une séquence de trois rencontres à domicile qui précéderont la pause internationale de deux semaines, à compter du 10 juin.

D’ailleurs, Piette ne participera qu’à deux de ces trois parties au stade Saputo puisqu’il rejoindre Équipe Canada le 3 juin en vue de sa préparation pour la Gold Cup de la CONCACAF, qui se tiendra principalement aux États-Unis à compter du 15 juin.

Par ailleurs, les hommes de Rémi Garde feront face à un groupe en bonne forme, car le Real Salt Lake (6-6-1) vient de signer des victoires à ses trois dernières sorties. La formation de l’Utah a notamment obtenu un dramatique gain de 2-1 contre l’Atlanta United grâce à un but inscrit dans les temps d’arrêt de la deuxième demie vendredi soir.

Dans le revers de vendredi, l’Impact a marqué ses deux buts tard en deuxième demie, dont un avec l’aide directe du LAFC, prolongeant à 12 sa séquence de matchs sans toucher la cible pendant la première demie.

Il faut remonter au 16 mars pour retracer le dernier but de l’Impact pendant les 45 premières minutes de jeu d’une rencontre, soit depuis un filet d’Ignacio Piatti à la 15e minute du match contre l’Orlando City SC.

Piatti représente toutefois un cas incertain en vue de l’affrontement contre le Real Salt Lake.