• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Mondial 2026: Québec prêt à financer des rénovations au Stade olympique 

Mondial 2026: Québec prêt à financer des rénovations au Stade olympique

La FIFA privilégie les stades à ciel ouvert... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

La FIFA privilégie les stades à ciel ouvert avec une surface de jeu en pelouse. Or, le Stade olympique est doté d'un toit fixe et sa surface de jeu est en gazon synthétique.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

(Québec) Le gouvernement Couillard a accueilli avec enthousiasme l'attribution de la Coupe du monde de soccer de 2026 au Canada, aux États-Unis et au Mexique, mercredi. Et il s'est montré intéressé à financer les rénovations qui permettront au Stade olympique de Montréal d'accueillir des matchs.

Le premier ministre Philippe Couillard s'est dit heureux de l'annonce de la Fédération internationale de football (FIFA), notant que le soccer est «de plus en plus populaire» au Québec.

Questionné à savoir s'il souhaite que des matchs soient disputés à Montréal, il a répondu: «J'espère bien.»

La Fédération internationale de football (FIFA) privilégie les stades à ciel ouvert avec une surface de jeu en pelouse. Or, le Stade olympique, le seul au Québec avec une capacité suffisante pour tenir des matchs du Mondial, est doté d'un toit fixe et sa surface de jeu est en gazon synthétique.

Québec avait déjà annoncé le remplacement du toit du Stade au coût de 250 millions, l'automne dernier. La ministre du Tourisme, Julie Boulet, estime que cette annonce a joué en faveur de la candidature conjointe des trois pays, qui prévoit que des matchs pourraient être disputés à Edmonton, Toronto et Montréal. 

«Je suis très heureuse, je pense que ça a sûrement été un élément déterminant dans la poursuite du dossier, a indiqué Mme Boulet. Pas de toit, ça aurait été difficile d'accueillir une compétition d'une telle envergure.»

«Ils veulent aussi qu'un espace de la toiture soit rétractable, ou démontable si ce n'est pas rétractable, a ajouté Mme Boulet. Alors ça, ça va être regardé dans le dossier d'affaires final, la possibilité de faire ça et les coûts que ça implique.»

À la toiture s'ajouteraient d'autres travaux, notamment pour améliorer l'éclairage et le système de son. Mme Boulet convient qu'il s'agit d'investissements importants, mais elle assure que son gouvernement est prêt à aller de l'avant pour permettre la tenue de matchs dans la métropole québécoise.

«On est tout à fait d'accord que c'est un événement exceptionnel et que si on est capables de l'attirer chez nous, on va se doter de ce qu'il faut», a dit la ministre.

Le ministre responsable du Sport, Sébastien Proulx, a lui aussi exprimé le désir que des matchs du Mondial se tiennent à Montréal.

«Si vous me demandez comme Québécois, comme citoyen, comme partisan, la réponse est oui: moi je souhaite des matchs à Montréal», a dit M. Proulx.

«On veut du soccer au Québec, on en veut au Canada, a-t-il ajouté. La Coupe du monde avec nous, c'est une excellente nouvelle.»

Trudeau se réjouit

À Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau s'est aussi félicité de la décision de la FIFA de choisir l'Amérique du Nord pour la tenue la Coupe du monde de 2026.

«C'est un grand plaisir d'accueillir le monde en 2026 pour la Coupe du Monde. C'est une occasion de souligner à quel point le Canada, le Mexique et les États-Unis fonctionnent bien ensemble», a déclaré M. Trudeau avant la tenue de la réunion hebdomadaire de son caucus.

- Avec Joël-Denis Bellavance à Ottawa




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer