• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Le Costa Rica demande des explications à la FIFA après un contrôle antidopage 
Source ID:; App Source:

Le Costa Rica demande des explications à la FIFA après un contrôle antidopage

Les joueurs du Costa Rica en entraînement samedi.... (PHOTO RONALDO SCHEMIDT, AFP)

Agrandir

Les joueurs du Costa Rica en entraînement samedi.

PHOTO RONALDO SCHEMIDT, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
SANTOS

L'équipe du Costa Rica a demandé officiellement des explications à la FIFA à la suite du contrôle antidopage dont ont été l'objet sept de ses joueurs vendredi après la victoire sur l'Italie (1-0) au Mondial, a déclaré un dirigeant costaricien.

Le Costa Rica ne conteste pas le droit de la FIFA à effectuer ces contrôles, mais regrette que le nombre inhabituellement élevé de joueurs concernés aient pu faire croire que des soupçons pesaient sur la sélection.

«Nous demandons une explication à la FIFA. Elle ne nous répondra probablement rien et cela ne va pas nous alarmer», a déclaré le président de la commission des sélections nationales du Costa Rica Adrian Gutierrez.

Selon le règlement de la FIFA, deux joueurs de chaque équipe doivent subir un contrôle antidopage après tous les matches.

Le nombre de sept joueurs contrôlés s'expliquent par le fait que huit Costariciens évoluant à l'étranger n'étaient pas présents au stage de préparation avant le Mondial lorsque des membres de la commission antidopage de la FIFA se sont présentés pour effectuer des contrôles de routine.

Deux de ses huit joueurs ont passé ce contrôle après la première victoire du Costa Rica sur l'Uruguay au Mondial, en plus des deux joueurs tirés au sort. Les six autres l'ont subi après le match contre l'Italie, en plus d'un joueur tiré au sort.

Le Costa Rica estime que la FIFA aurait pu, pour éviter d'éveiller les soupçons, effectuer ses contrôles à d'autres moments qu'après les matches.

«Ce qui a provoqué la surprise au niveau mondial est qu'on prenne sept joueurs et qu'on fasse naître un soupçon de dopage des joueurs costariciens», a déclaré Gutierrez.

«Nous sommes disposés à mettre à la disposition de la commission antidopage de la FIFA quatre, huit ou même les 23 joueurs si nécessaire. Ce qui ne nous convient pas est que cela se fasse après un match alors que cela pourrait se faire n'importe quand», a-t-il ajouté.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer