• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > L'Association canadienne de soccer rappelle qu'elle est pour le port du turban 
Source ID:; App Source:

L'Association canadienne de soccer rappelle qu'elle est pour le port du turban

Les joueuses de soccer Saedeh Ahmadi, Stephanie Al-Naber... (Photo Muhammad Al-Kisswany, Associated Press)

Agrandir

Les joueuses de soccer Saedeh Ahmadi, Stephanie Al-Naber et Shihrin Nasiri lors d'un championnat en Jordanie. Le gouvernement du Canada a critiqué la décision de la Fédération de soccer du Québec d'exclure des terrains les enfants portant un turban.

Photo Muhammad Al-Kisswany, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Toronto

À la suite de la commotion causée par les propos de la directrice générale de la Fédération québécoise de soccer, Brigitte Frot, au sujet du port du turban par les jeunes joueurs de soccer sikhs, l'Association canadienne de soccer (ACS) a tenu à rappeler sa position.

L'ACS a indiqué par communiqué «souhaiter solidement réaffirmer sa position favorable au port de turbans, patkas ou keski par les joueurs de soccer».

Elle ajoute que «la décision initialement prise par le conseil d'administration de l'ACS a été communiquée à tous les membres provinciaux et territoriaux le 11 avril 2013 et a depuis été appliquée avec succès à travers le Canada, à l'exception du Québec».

«Puisqu'une majorité équivoque de nos membres approuvent de notre approche et l'ont mise en oeuvre au sein de leurs communautés de soccer respectives, nous nous attendons à ce que la Fédération de soccer du Québec puisse faire de même», a ajouté son président, Victor Montagliani.

Interrogée lors d'un point de presse sur ce qu'elle dirait à un enfant ne pouvant jouer au soccer en raison de son turban, la directrice générale de la FSQ avait répondu qu'elle lui conseillerait de pratiquer le sport dans sa cour arrière.

Mme Frot a indiqué que la décision de la FSQ s'appuyait sur les règles de la FIFA, les Lois du jeu. La décision 1 de la loi 4 stipule que «l'équipement de base obligatoire ne doit présenter aucune inscription politique, religieuse ou personnelle».




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer