Luca Bellisomo a réglé le débat en marquant lors des arrêts de jeu (92e), mercredi, et l'Impact de Montréal a dû s'incliner 2-1 devant les Whitecaps de Vancouver.

Frédéric Daigle LA PRESSE CANADIENNE

Après une remise de touche profondément en zone de l'impact des Whitecaps, Tony Donatelli a voulu dégager la zone de réparation de la tête, mais Martin Nash a intercepté. Le capitaine des visiteurs a ensuite remis à Bellisomo, qui a trompé Srdjan Djekanovic d'un beau tir à la volée du côté inférieur gauche du filet.

L'Impact, qui a ainsi raté une bonne chance de s'approcher des Whitecaps, au premier rang de la section NASL de la 2e Division de la USSF, a bousillé plusieurs chances de compter avant le dénouement final.

Donatelli a marqué le filet de l'Impact (4-4-5, 17 points), tandis que Greg Janicki avait réussi le premier but des Whitecaps (6-2-6, 24 points).

L'Impact a amorcé la rencontre en lions, s'inscrivant à la marque dès sa première chance de qualité, à la troisième minute. Leonardo Di Lorenzo, profitant d'un coup franc à environ 25 mètres du filet de Jay Nolly, a bien alimenté Donatelli dans la surface et ce dernier a bien redirigé de la tête pour donner les devants aux locaux. C'ets la première fois de la saison que l'Impact marque avant la 20e minute de jeu.

Le onze montréalais aurait pu se forger une avance de quatre buts dans les premières 13 minutes de l'engagement, mais il a raté toutes ses occasions. Roberto Brown a d'abord raté le filet de peu en redirigeant un centre de Philippe Billy de la tête (8e), avant que le puissant tir de Di Lorenzo, d'environ 20 m, ne rate le haut du filet de peu (12e).

De nouveau, c'est Billy qui a été l'origine de cette bonne chance de marquer.

Puis, sur un centre de Brown, le défenseur Janicki a voulu remettre le ballon à son gardien, mais Nolly n'était plus dans sa cage, s'étant avancé pour cueillir le ballon dans le haut de la surface! Nolly a pu rejoindre le ballon à l'aide d'un sprint endiablé juste avant que celui-ci ne traverse la ligne.

Ce jeu résume bien la première demie des Whitecaps, qui ne semblaient savoir qu'un match avait lieu.

Peter Byers a ensuite raté une chance en or (28e). Après avoir accepté une passe entre deux défenseurs de Vancouver, Byers a déjoué tout le monde, y compris le gardien, mais a tiré dans le petit filet. À lui seul, Byers aurait pu inscrire deux ou trois buts en première demie seulement.

La pause a été salutaire aux visiteurs et ils ont amorcé la deuxième demie avec beaucoup plus de vigueur, se créant les meilleures chances de marquer. Après de belles occasions stoppées par la défensive de l'Impact en 46e et 62e, Janicki a finalement créé l'égalité d'un tir bas à la gauche de Djekanovic, complétant le jeu de Justin Moose.

Ce but à semblé redonner vie à l'Impact, qui s'est porté davantage à l'attaque par la suite, sans toutefois pouvoir marquer le but victorieux. C'est plutôt Vancouver qui a profité d'un moment de nonchalance pour infliger ce revers crève-coeur aux locaux.