Le Real Madrid, vainqueur sans trembler d'Almeria (3-0) dimanche, est revenu à trois points du leader du Championnat d'Espagne, le FC Barcelone, qui reçoit la surprise Malaga lors de l'avant-dernier match de la 28e journée.

AGENCE FRANCE-PRESSE

En soirée, Majorque accueille l'Atletico Madrid, récent tombeur des deux derniers clubs espagnols qualifiés en Coupe d'Europe, le FC Barcelone et Villarreal (Ligue des champions). Le Real Madrid, double champion d'Espagne en titre, n'a une fois de plus que la Liga pour remporter un trophée cette saison et il n'entend ne rien céder au Barça.

Le club «merengue» a signé dimanche à domicile sa douzième victoire lors des 13 dernières journées grâce à un but du Brésilien Marcelo, beaucoup plus à l'aise depuis que l'entraîneur Juande Ramos a choisi de reconvertir ce latéral gauche en ailier, et un doublé de Klaas-Jan Huntelaar.

L'attaquant international néerlandais, que le Real ne pouvait aligner en Ligue des champions, est en train de se rendre indispensable, avec huit but marqués en 10 matches.

Valence, en pleine crise financière et sportive, a au moins renoué avec la victoire, à Santander face au Racing (1-0).

Samedi, le FC Séville, facile vainqueur de Valladolid (4-1), et Villarreal, qui a battu l'Athletic Bilbao (2-0), avaient conforté respectivement leurs 3e et 4e place du Championnat, qui permettent l'accès à la prochaine Ligue des champions.

Le FC Séville a une nouvelle fois fait plier la rencontre grâce à son joueur décisif, l'attaquant franco-malien Frédéric Kanouté, auteur d'un triplé.

Villarreal, dont le gardien Diego Lopez a été convoqué vendredi par le sélectionneur de l'équipe d'Espagne Vicente del Bosque, s'est défait de l'Athletic grâce à deux prouesses individuelles du champion d'Europe Santi Cazorla et du Chilien Mati Fernandez.