Le FC Barcelone a perdu samedi son premier match à domicile de la saison, face à la lanterne rouge, l'Espanyol Barcelone (1-2), pendant que le Real Madrid s'offrait un festin dans son stade contre le Betis Séville (6-1), à l'occasion de la 24e journée du Championnat d'Espagne.

Mis à jour le 21 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Du coup, le Barça (1er) voit son avance sur le Real (2e) se réduire à 7 points, alors qu'il en avait 12 il y a deux journées.

Dans un derby tendu, tout est allé de travers pour le Barça, déjà accroché la journée précédente par le Betis (2-2): Abidal est sorti sur blessure (24e), Keita a été exclu (38e) et Victor Valdés a commis sa première grosse bévue cette saison, offrant, en manquant son dégagement, le second but de l'Espanyol à Ivan de La Pena (55e).

Le milieu de terrain au crâne rasé, formé au FC Barcelone, avait déjà planté la première banderille en début de seconde période (50e).

Le milieu ivoirien Yaya Touré a réduit le score pour la formation «blaugrana» d'une puissante reprise du gauche (62e) mais le Barça n'a pu cette fois égaliser et a donc subi sa seconde défaite de la saison en Liga, 23 journées après la première.

Six buts en première période

Ce revers, forcément néfaste pour la confiance d'une équipe alors quasiment irrésistible, arrive au pire moment pour le club catalan, qui se déplace à Lyon mardi en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

De son côté, le Real Madrid, euphorique, a atomisé le Betis Séville au stade Santiago-Bernabeu (6-1) avec six buts marqués en première période: Higuain (7), Huntelaar (15, 24), Raul (36, 42) et Ramos (45+1).

Neuvième victoire consécutive pour le Real Madrid, double champion d'Espagne en titre, qui va plus que jamais croire à une incroyable remontée au classement, d'autant que le «clasico» retour face au Barça se jouera dans la capitale espagnole, qui fêtait son carnaval ce week-end.

Après avoir stabilisé la défense, l'entraîneur Juande Ramos est en train de faire du Real une redoutable machine à buts. Le Real, qui recevra Liverpool mercredi, s'était imposé 4-0 à Gijon lors de la journée précédente.

Villarreal, autre équipe engagée en Ligue des champions, s'est imposée de justesse face au Sporting Gijon (2-1).

Le dernier club espagnol à jouer la semaine prochaine en Ligue des champions, l'Atletico Madrid, jouait samedi en soirée en Andalousie contre le FC Séville (16h00).