Source ID:; App Source:

Le conte de fée Hoffenheim se poursuit

Agence France-Presse
Berlin

Après six mois dans l'élite, le petit Poucet Hoffenheim s'est offert dimanche le titre de champion d'automne grâce au nul devant Schalke 04 (1-1) et passera Noël au sommet du championnat d'Allemagne, à un souffle de l'ogre Bayern Munich, devancé à la différence de buts.

Face à une équipe de Schalke 04 très agressive, Hoffenheim a peiné, mais il a réussi un exploit inédit: le club du sud-ouest de l'Allemagne qui évoluait encore en 3e division en 2006, est le premier promu dans l'histoire de la Bundesliga à terminer la phase aller dans le fauteuil de leader. Pendant soixante minutes, Hoffenheim n'a pourtant été que l'ombre de l'équipe qui a sidéré les observateurs avec son football offensif et trépidant. À l'image de son prolifique buteur Vedad Ibisevic (18 buts), le leader a longtemps semblé paralysé par l'enjeu.

Mené 1 à 0 après un but de Gerald Asamoah (40), Hoffenheim n'a retrouvé ses esprits qu'après l'exclusion de Jermaine Jones (57).

Sur une énième faute d'un joueur de Schalke 04, Teber égalisait à la 72e minute d'un superbe coup-franc. L'exclusion d'Engelaar (80) donnait encore plus d'espaces à Hoffenheim qui n'en profitait pourtant pas dans une fin de match émaillée d'incidents.

Le coup de Kaiserslautern

«Je suis content de terminer 2008 à la première place, mais j'aurais été encore plus heureux si nous avions remporté ce match», a souligné Ralf Rangnick.

Si l'on en croit les statistiques, Hoffenheim peut refaire le coup de Kaiserslautern, sacré en 1998 pour son retour dans l'élite: depuis la création de la Bundesliga, 31 des 45 champions d'automne ont fini la saison à la première place.

Mais l'entraîneur d'Hoffenheim sait que son équipe sera désormais attendue et que le Bayern Munich ne musardera pas lors de la phase retour qui débute le 30 janvier, comme il l'a fait entre août et octobre.

Même s'il a connu une grosse désillusion samedi en voyant Stuttgart égaliser à la 90e minute (2-2), le Bayern peut être satisfait de la tournure des événements.

Le champion en titre qui se languissait à la 11e place après la 8e journée avant le retour de blessure de son joueur-clé Franck Ribéry, a spectaculairement redressé la situation avec huit victoires et deux nuls depuis mi-octobre.

Mais le Bayern, à égalité de points avec Hoffenheim, doit aussi se méfier de Berlin, vainqueur de Karlsruhe (4-0) et 3e à deux longueurs, d'Hambourg ou du Bayer Leverkusen.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer