Accompagner un enfant dans la pratique sportive, quel que soit son niveau, est un sport en soi. Jusqu'où s'engager? Comment lui parler? Combien d'heures doit-il consacrer à son sport? Son entraîneur est-il compétent? Comment gérer l'horaire familial forcément chambardé? Son frère ou sa soeur en subit-il les conséquences?

Mis à jour le 16 sept. 2012
Simon Drouin LA PRESSE

Dans La performance... à quel prix, Encouragez votre enfant à se dépasser... sans pression (Les Éditions de l'Homme), Séverine Tamborero, entraîneuse de tennis et conférencière, et Christiane Despatie, mère du plongeur Alexandre Despatie, répondent à ces questions à la fois simples... et compliquées.

En lisant ce guide de 168 pages, on se dit que les conseils des auteures relèvent souvent du gros bon sens. En même temps, si Mme Tamborero, qui possède une vaste expérience dans le tennis, sport où la pression et les exigences de haut niveau apparaissent très vite, a senti le besoin de publier, c'est sans doute qu'elle a dû rencontrer trop de parents qui auraient eu besoin d'un tel outil.

Étape par étape

De façon simple et claire, La performance... à quel prix permet aux parents non initiés de débroussailler les différentes étapes de développement d'un enfant sportif qui pourrait devenir un athlète de pointe. Mme Tamborero fournit des conseils pratiques pour évaluer le cheminement de l'enfant, lui donner des règles de conduite et un soutient adéquats... tout en maintenant une saine distance. L'accent est mis sur la relation cruciale avec l'animateur/éducateur/entraîneur.

En plus de son expérience professionnelle, Mme Tamborero s'appuie sur la littérature scientifique et, parfois de manière un peu maladroite, sur des articles de journaux.

Le chapitre sur la valeur du talent est particulièrement éclairant. Plus qu'un facteur simplement inné, le talent serait tributaire du travail et de l'environnement dans lequel évolue un enfant, selon des chercheurs. Ce chapitre devrait être une lecture obligatoire pour les parents... et les entraîneurs!

Concret

Le livre est pimenté par les observations de Christiane Despatie, qui lui donne une saveur plus concrète.

De prime abord, on serait tenté de croire que le parcours de son fils Alexandre, révélé au monde à l'âge de 13 ans, est singulier. À bien des égards, non. L'athlète prodige a grandi dans une famille qui privilégiait l'école et la vie sociale et qui partait skier toutes les fins de semaine. Le plongeon s'est imposé peu à peu.

Les parents se sont adaptés au fil de son évolution, certes plus rapide que celle du commun des mortels. Alexandre a eu ses périodes de doute et a parfois été l'objet de commentaires désobligeants de la part de ses camarades de classe. L'attention accordée à Anouk, leur fille aînée, a été particulièrement importante. Attention ici: ce n'est pas une biographie de la famille Despatie.

«Pierre [son mari] et moi n'avons pas sacrifié une partie de notre vie pour la carrière d'Alexandre, écrit Mme Despatie. Au contraire, nous avons géré notre vie autrement pour que tout le monde soit bien.» À méditer pendant le cours de natation de fiston.

La performance... à quel prix? Encouragez votre enfant à se dépasser... sans pression par Christiane Despatie et Séverine Tamborero. Les Éditions de l'Homme, 168 pages. 22,95 $