Le propriétaire des Hurricanes de la Caroline, Peter Karmanos, prépare sa succession, mais il est gourmand. Il a mandaté la New York Investment Bank de trouver un investisseur intéressé à injecter des centaines de millions dans son organisation, mais qui lui laisserait les pleins pouvoirs. Ce même investisseur serait ensuite pressenti pour racheter les parts de Karmanos une fois celui-ci à la retraite, à la hauteur de 420 millions de dollars ou plus.

Publié le 22 sept. 2014
Mathias Brunet

« Notre organisation a de la valeur malgré ce que vous en pensez au Canada, a-t-il déclaré à TSN. Le football, le baseball et le basket ne s'établiront jamais à Raleigh, nous serons la seule équipe professionnelle dans cette ville pour longtemps. »

Les banquiers du groupe Sports Investment affirment que les Hurricanes perdent chaque année des millions de dollars. Une banque déclare que les Hurricanes ne valent pas plus de 300 millions. Mais Peter Karmanos argue que Forbes avait évalué les Islanders de New York à 190 millions et que Charles Wang a obtenu 480 millions lors de la vente. Les Hurricanes sont établis en Caroline depuis plus de 17 ans. Malgré une Coupe Stanley et une participation à la finale, ils n'ont toujours pas réussi à faire grossir leur noyau de fans.

Il est vrai que l'organisation profite de la croissance des revenus de la LNH, mais pas assez pour perdre des millions sur une base annuelle.