(Toronto) Le relais masculin au 4 x 100 mètres qui avait décroché la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo l’été dernier a finalement reçu sa médaille d’argent, a annoncé le Comité olympique canadien par voie de communiqué jeudi matin.

Publié le 19 mai
La Presse Canadienne

Ce changement donne suite à la disqualification de l’équipe de la Grande-Bretagne, dont la deuxième place a été officiellement retirée puisqu’un de ses membres a obtenu un résultat de test antidopage positif révélant la présence de substances interdites.

La nouvelle avait été confirmée le mois dernier par la British Olympic Association qui avait alors indiqué avoir reçu une demande officielle de rendre les disques d’argent au Comité international olympique.

La requête avait été expédiée après que le Tribunal arbitral du Sport eut tranché contre le sprinter britannique Chijindu Ujah en février.

Ujah faisait partie du relais britannique en compagnie de Zharnel Hughes, Richard Kilty et Nethaneel Mitchell-Blake. Celui-ci avait terminé deuxième derrière l’Italie en août dernier, à seulement 1 centième de seconde.

L’échantillon fourni par Ujah après la course a cependant permis de déceler des traces de deux substances interdites, l’ostarine et la S-23, qui sont en réalité des modulateurs sélectifs des récepteurs aux androgènes pour la charpente musculaire.

L’équipe canadienne formée de Jerome Blake, Aaron Brown, Andre De Grasse et Brendon Rodney avait terminé au troisième rang de la finale en vertu d’un chrono de 37,70 secondes. La Chine, qui avait suivi au pied du podium, héritera donc de la médaille de bronze des Canadiens.

« Nous sommes heureux qu’ils reçoivent la médaille d’argent qu’ils ont méritée au relais masculin 4 x 100 m des Jeux de Tokyo 2020. Bien qu’il soit décevant que nous voyions encore des cas de dopage voler les athlètes de leur moment pendant les Jeux, cette situation renforce l’importance de l’intégrité et de la protection du sport propre », a déclaré la présidente du COC Tricia Smith.

Le Canada a décroché une médaille au relais masculin 4 x 100 m dans le cadre des Jeux olympiques pour la deuxième fois d’affilée, après celle de bronze acquise à Rio de Janeiro en 2016.

De plus, il s’agissait de la quatrième médaille de l’histoire canadienne dans cette épreuve, obtenue 25 ans après la victoire canadienne aux Jeux d’Atlanta en 1996.