(Zhangjiakou) Le planchiste Éliot Grondin a récolté une deuxième médaille lors de la nouvelle épreuve de snowboard cross par équipe. Sa partenaire Meryeta O’Dine a effectué une chute en finale, mais elle a tout de même réussi à se relever et à glisser vers une troisième position.

Mis à jour le 12 février
Émilie Bilodeau
Émilie Bilodeau La Presse

« C’est capoté ! », a laissé tomber Éliot Grondin qui a à peine eu le temps de savourer sa médaille d’argent qu’il a gagnée il y a deux jours dans l’épreuve individuelle.

L’athlète de 20 ans a adopté la même stratégie lors de ses courses individuelles et par équipe. Son objectif était de s’amuser et de profiter de sa journée. Avant le départ, on a en effet vu Éliot Grondin et Meryeta O’Dine se tirailler et danser sur l’écran géant de Genting Park.

PHOTO GREGORY BULL, ASSOCIATED PRESS

« Encore une fois, je voulais profiter de la journée », a expliqué Éliot Grondin d’un ton toujours aussi calme.

Je pense qu’on a vraiment bien fait ça ensemble. On avait beaucoup de plaisir en haut ensemble. On s’amusait, on souriait. C’était une belle journée. C’est merveilleux.

Éliot Grondin

Meryeta O’Dine, qui a aussi obtenu sa deuxième médaille après celle de bronze dans son épreuve individuelle, s’est dite beaucoup moins calme que son partenaire avant leur épreuve.

Y a-t-il plus de pression dans l’épreuve par équipe, lui ont demandé des journalistes ? « Absolument », s’est esclaffée la Britanno-Colombienne.

« [Éliot] croit que c’est une partie de plaisir, tandis que moi j’ai des sueurs froides en haut de la piste. Oui, c’est amusant pour lui, mais je dois franchir le fil en bonne position aussi. C’est super amusant, mais ça met plus de pression, car tu veux bien faire pour ton partenaire », a-t-elle expliqué.

Le duo Grondin-O’Dine a aisément avancé jusqu’à la grande finale de l’épreuve. Le Canada a toutefois eu chaud dans l’ultime course lorsque l’Italienne Caterina Carpano a atterri un saut directement sur le corps de Meryeta O’Dine. Cette dernière se retrouvait en bas d’un autre saut. Elle a dû fournir un grand effort pour reprendre de la vitesse jusqu’au fil d’arrivée.

« Je me suis levée la tête le plus rapidement que j’ai pu et j’ai réalisé que j’étais au bas du saut. Je me suis dit : “ vite, il faut que j’arrive à la fin avant elle ”. Je n’ai pas réfléchi à la douleur tant que je n’ai pas franchi le fil d’arrivée », a expliqué la planchiste qui souffrait d’un léger mal de dos après la grande finale.

Depuis le début des Jeux, c’est la première fois qu’il neigeait abondamment à Zhangjiakou. Les athlètes trouvaient déjà le parcours de snowboard cross exigeant ; il a augmenté en difficulté avec l’accumulation de neige.

« À l’entrainement, c’est probablement les atterrissages les plus durs que j’ai dû effectuer au cours des cinq dernières années. On le sentait jusqu’aux os. Mais une fois que les courses ont commencé, le parcours était très amusant », a dit la pétillante double médaillée.

Éliot Grondin s’est dit ravi de partager cette médaille de bronze avec son amie qu’il connait depuis environ cinq ans. Les deux ont effectué presque toutes leurs courses par équipe ensemble sur le circuit de la Coupe du monde.

PHOTO GREGORY BULL, ASSOCIATED PRESS

Le plaisir était partagé par sa coéquipière. « On a tellement de plaisir ensemble. Éliot est jeune et hilarant ! […] Chaque fois qu’on a une compétition en équipe, on se retrouve jumelé. Ça permet de tisser des liens, de la confiance et de la constance. On s’aide beaucoup dans l’aire de départ », a dit la planchiste de 24 ans.

Quand Éliot Grondin a reçu sa première médaille à son cou, jeudi soir à la place des médailles à Zhangjiakou, il a enfin pris conscience de ce qui lui arrivait. « C’était vraiment un bon feeling ! Mais j’ai fait le saut parce que la médaille était plus pesante que je pensais », a-t-il expliqué.

Samedi soir, il enfilera une deuxième pesante médaille à son cou.

L'or aux Américains Baumgartner et Jacobellis

L’autre duo canadien, composé de Liam Moffat et Tess Critchlow, n’a pas réussi à dépasser les quarts de finale de l'épreuve. Ils sont arrivés troisièmes de leur vague. Les Américains Nick Baumgartner et Lindsey Jacobellis ont remporté l’or. C’est la deuxième médaille d’or de Jacobellis à ces Jeux. Les Italiens Omar Visintin et Michela Moioli ont remporté l’argent. Visintin avait décroché le bronze à l’épreuve individuelle.