Les équipes de description du réseau de télévision NBC, diffuseur officiel des Jeux olympiques aux États-Unis, n’iront pas à Pékin. Ils travailleront à distance, à partir des studios du Connecticut.

Mis à jour le 19 janvier
Katherine Harvey-Pinard
Katherine Harvey-Pinard La Presse

NBC a confirmé la nouvelle à USA Today, mercredi soir. Cette décision est reliée aux inquiétudes provoquées par la COVID-19, alors que les personnes qui reçoivent un test positif sont placées en isolement pour des jours, voire des semaines.

« Nous aurons tout de même une présence importante sur le terrain à Pékin et notre couverture de tous les sports sera de premier ordre, comme d’habitude, mais nos plans évoluent de jour en jour, comme c’est le cas pour la plupart des entreprises de médias couvrant les Jeux olympiques », a soutenu le vice-président senior aux communications, Greg Hughes.

Les épreuves seront donc décrites à partir du quartier général de NBC, à Stamford, au Connecticut, malgré le décalage horaire de 13 heures avec la Chine.

« Nous aurons plus de personnel là que dans la ville hôte », a laissé savoir la présidente et productrice exécutive, Molly Solomon.

« Avec les conditions changeantes reliées à la COVID et la politique de tolérance zéro de la Chine, cela ne fait qu’ajouter une couche de complexité à tout cela, a-t-elle ajouté. Nous devons donc nous assurer que nous pouvons offrir la même expérience de qualité aux téléspectateurs américains. C’est pourquoi nous serons partagés entre les deux villes. »

L’analyste en planche à neige, Todd Richards, a indiqué que le réseau « craignait un peu que si quelqu’un est déclaré positif à la COVID, le gouvernement chinois vous prend et vous séquestre. NBC voulait avoir plus de contrôle sur la situation. »

Une stratégie semblable a été utilisée l’été dernier, lors des Jeux de Tokyo. Certaines équipes de diffusion s’étaient cependant rendues sur place pour les sports plus populaires, comme la natation et la gymnastique.