(Tokyo) Les jeunes plongeurs Nathan Zsombor-Murray et Rylan Wiens ont vécu des émotions opposées en lever de rideau de la compétition à la tour de 10 mètres individuelle, vendredi, aux Jeux olympiques de Tokyo.

Marc Delbès La Presse Canadienne

Si Zsombor-Murray s’est qualifié sans mal pour la demi-finale, Wiens a raté l’objectif par la plus petite des marges.

Le Saskatchewanais de 19 ans a dû faire du rattrapage après avoir manqué son deuxième plongeon et il a raté sa qualification par un rien. Il a gardé espoir jusqu’à la toute fin de la phase préliminaire, mais il a finalement échoué au 19e rang, un dixième de point derrière le Sud-Coréen Kim Yeongtaek.

« C’est dur à prendre, a reconnu l’athlète à la chevelure bouclée. Après avoir raté mon second plongeon — un quadruple périlleux et demi avant — j’ai parlé à mon entraîneuse et elle m’a dit de continuer à plonger comme je suis capable de le faire jusqu’à la fin. »

Ce qu’il a fait puisqu’il est remonté du 28e rang après sa maladresse jusqu’à la 18e position après son quatrième. Ce n’est qu’à la toute fin de la 6e ronde qu’il en a été délogé.

« Je serai de retour en 2024 à Paris », a promis celui qui avait mérité la médaille de bronze en mai à la Coupe du monde disputée au même endroit.

Drôle de hasard, c’est à son deuxième plongeon que Zsombor-Murray a pris son envol. Les juges lui ont décerné 96,20 points pour son quadruple périlleux et demi avant en position groupée, le meilleur total de cette ronde.

Il s’est finalement classé cinquième avec un total de 443,85 points.

« Mes deux premiers plongeons m’ont vraiment donné confiance pour la suite, a mentionné le plongeur de Pointe-Claire.

« À part mon 5e plongeon, c’était pas mal bon. C’est l’une de mes meilleures performances sur la scène internationale jusqu’ici. »

Zsombor-Murray, âgé de 18 ans, s’était classé 5e à la Coupe du monde de mai, et il estime que d’avoir déjà disputé une compétition au Centre aquatique de Tokyo l’a aidé.

Le défi pour lui sera maintenant de récupérer physiquement et de tenter d’offrir la même performance appliquée, samedi matin, en demi-finale.

« Je dois rester calme et concentré pour conserver mon énergie. Un évènement d’une durée de trois heures comme aujourd’hui, ça prend beaucoup d’énergie.

« La demi-finale — avec 18 plongeurs au lieu de 29 — ne sera pas aussi longue. Mais il y a aura deux compétitions la même journée si je fais la finale. »

Plus tôt à ces Jeux, Zsombor-Murray a participé au 10 mètres synchro avec Vincent Riendeau où ils ont terminé au 5e rang.

Le Chinois Yang Jian, champion du monde en 2019, a terminé en tête avec 546,90 points, couronnant sa journée avec un quadruple périlleux et demi avant en position carpée qui lui a valu 102,50 points.

Il tentera de procurer une 7e médaille d’or en huit épreuves à son pays, samedi. Le seul titre olympique qui leur a échappé est justement le 10 mètres synchro chez les hommes.

Il a devancé son coéquipier Cao Yuan, médaillé d’or à Rio au tremplin de 3 mètres, et le Russe Aleksandr Bondar, très solide.

La demi-finale est prévue samedi matin à Tokyo, suivie de la finale en après-midi.