(Tokyo) Le Canadien Damian Warner a entamé sa quête d’un titre olympique au décathlon de manière spectaculaire, mercredi aux Jeux de Tokyo.

La Presse Canadienne

L’Ontarien âgé de 31 ans a complété le 100 mètres du décathlon en un temps de 10,12 secondes, égalant ainsi son record du monde de l’épreuve.

Warner a ensuite dominé l’épreuve du saut en longueur avec une distance de 8,24 mètres, un record olympique pour le décathlon. Ce saut lui aurait valu le bronze lors de la compétition au saut en longueur plus tôt cette semaine.

PHOTO DYLAN MARTINEZ, REUTERS

Warner a ensuite dominé l’épreuve du saut en longueur avec une distance de 8,24 mètres, un record olympique pour le décathlon.

Il a ensuite pris le 11e rang au lancer du poids, puis a franchi la barre à 2,02 mètres au saut en hauteur pour terminer à égalité au huitième rang de cette épreuve. Son total de 3788 points après quatre des 10 épreuves lui valait toujours le premier rang.

Le 400 mètres était aussi à l’horaire mercredi.

L’Australien Ashley Moloney occupait le deuxième rang avec 3647 points.

L’Ontarien Pierce LePage a glissé au troisième rang après le saut en hauteur, avec 3567 points.

Warner occupe le premier rang mondial au décathlon cette année après qu’il eut fracassé son record canadien lors d’une compétition tenue en Autriche. Son score de 8995 points a été le quatrième plus haut de l’histoire.

LePage a fait stopper le chrono à 10,43 pour le troisième temps de la journée du 100 mètres. Son saut de 7,65 mètres au saut en longueur était le deuxième meilleur et son tir de 15,31 mètres au lancer du poids lui a valu le quatrième rang.

Les décathlètes font face à des conditions éprouvantes à Tokyo. La température enregistrée au Stade olympique à 9 h mercredi matin, au moment de l’épreuve du 100 mètres, était de 33 degrés Celsius, avec une sensation de 47 degrés Celsius en raison de l’humidité.

On prévoit aussi du soleil et un maximum de 35 degrés Celsius, jeudi, quand les décathlètes participeront au 110 mètres haies, au lancer du disque, au saut à la perche, au lancer du javelot et au 1500 mètres.

À l’heptathlon, Georgia Ellenwood occupe le 15e rang après la présentation de quatre des sept épreuves. La Britanno-Colombienne âgée de 25 ans a terminé 13e au 100 mètres haies, sixième au saut en hauteur, 23e au lancer du poids et 14e au 200 mètres. Elle a récolté 3690 points.

La Néerlandaise Anouk Vetter domine le classement avec 3968 points, devant les Belges Noor Vidts (3941) et Nafissatou Thiam (3921)

Le saut en longueur, le lancer du javelot et le 800 mètres seront présentés jeudi.

Dans les autres épreuves présentées mercredi, Geneviève Lalonde, de Moncton, a pris le 11e rang de la finale au 3000 mètres steeple-chase. Elle a retranché quelques dixièmes de seconde à son record canadien grâce à un chrono de 9 : 22,40.

Gabriela DeBues-Stafford a obtenu son billet pour la finale du 1500 mètres en terminant troisième de sa vague des demi-finales avec un temps de 3 : 58,28. Sa sœur cadette, Lucia Stafford, a terminé sixième de sa vague et n’a pas accédé à la finale malgré un record personnel de 4 : 02,12.