(Kawagoe) Xander Schauffele a gagné la médaille d’or en surmontant plus de pression qu’il ne l’aurait imaginé, dimanche.

La Presse Canadienne

Au moment où Schauffele semblait perdre son emprise sur la médaille d’or, l’Américain de 27 ans a répondu en réussissant deux coups roulés cruciaux.

Schauffele a remis une carte de 67 (moins-4) et il a devancé le Slovaque Rory Sabbatini par un coup pour conclure le tournoi olympique de golf masculin au premier échelon.

« Je me suis peut-être mis plus de pression sur moi-même qu’autre chose de vouloir gagner ce tournoi, a fait savoir Schauffele. C’était plus que du golf pour moi. Je suis très heureux et chanceux d’être ici. »

L’Américain a réussi un coup roulé d’une distance de six pieds pour un oiselet pour prendre les devants. Il a ensuite inscrit une normale pour confirmer sa victoire.

« Je suis simplement sous le choc, a déclaré Schauffele. J’essayais tellement de rester calme, mais c’était stressant. Quand j’ai réussi mon coup roulé, un énorme poids a quitté mes épaules et j’étais très soulagé et heureux. »

La tension était à couper au couteau sur le parcours du club de golf Kasumigaseki. Quand le dernier groupe a marché vers le 18e vert, neuf joueurs étaient dans la course pour l’obtention d’une médaille.

PHOTO ANDY WONG, ASSOCIATED PRESS

Hideki Matsuyama et Xander Schauffele

Un de ceux-ci était Hideki Matsuyama, le champion en titre du Tournoi des Maîtres. Il accusait un coup de retard lorsqu’il a raté un roulé d’une distance de trois pieds pour une normale au 15e fanion. Il a ensuite raté une tentative d’oiselet pour la médaille de bronze, au 18e trou.

Matsuyama a ensuite quitté le parcours sans médaille du tout.

Le Japonais faisait partie d’un groupe de sept golfeurs à participer à la prolongation pour mettre la main sur la médaille de bronze. Matsuyama a commis un boguey dès le premier trou de prolongation et il a été éliminé.

Lors du quatrième trou de prolongation, C.T. Pan, de Taipei, a réussi une normale et il a eu le meilleur sur l’Américain Collin Morikawa pour remporter la médaille de bronze.

Sabbatini a terminé la ronde finale avec un spectaculaire pointage de 61, ce qui constitue un record olympique. Il a réussi 10 oiselets et un aigle.

Né en Afrique du Sud, Sabbatini a décidé à la fin de 2018 de devenir un citoyen slovaque par l’entremise de son épouse, Martina, dont un parent gérait la Fédération slovaque de golf.

Il a donc été admissible pour les Jeux olympiques et maintenant, la Slovaquie a récolté une troisième médaille aux Jeux de Tokyo. Sabbatini est le premier Slovaque à participer au tournoi de golf olympique.

« Le seul objectif était de créer de futures générations de golfeurs slovaques, a expliqué Sabbatini. Ce n’est pas tout à fait le sport par excellence des enfants qui grandissent en Slovaquie, alors j’espère que nous pourrons inspirer les futurs olympiens. »

Le Canadien Corey Conners a signé une carte de 65 et il s’est emparé seul du 13e rang, à seulement deux coups de Pan et à cinq de Schauffele.

L’Ontarien a inscrit quatre oiselets et un boguey sur le neuf d’aller et sur le neuf de retour.

« J’aurais aimé avoir un peu plus d’oiselets sur le premier neuf, a déclaré Conners. J’ai réussi un bel oiselet au neuvième fanion et ça m’a donné du momentum pour le neuf de retour. »

Ayant retranché trois coups à la normale après neuf trous, dimanche, Conners a tenté d’être plus agressif dans le dernier droit pour s’approcher des meneurs.

« J’essayais d’appliquer un peu plus de pression pour enregistrer le plus d’oiselets possible », a ajouté Conners.

Mackenzie Hughes, de Dundas, en Ontario, a éprouvé quelques difficultés et il a joué 75. Il a chuté de 33 positions pour conclure le tournoi en 50e place.

« C’est mauvais. J’ai été mauvais pendant toute la journée et c’est très décevant, a observé Hughes. C’est tout ce que je peux dire. »

Les Ontariennes Brooke M. Henderson et Alena Sharp représenteront le Canada lors du tournoi féminin, qui s’amorcera mercredi.