(Tokyo) La championne du monde Sifan Hassan a réussi à remporter sa vague de qualification au 1500 mètres féminin malgré une chute, lundi aux Jeux olympiques de Tokyo.

Gerald Imray Associated Press

L’athlète des Pays-Bas s’est relevée après être entrée en contact avec la coureuse du Kenya Edinah Jebitok à la fin du dernier tour. Une fois de retour sur ses pieds, Hassan a accéléré et contourné le peloton par l’extérieur pour finalement enregistrer un chrono de quatre minutes et 5,17 secondes. Elle a ainsi assuré sa place en demi-finale.

Hassan s’était aussi qualifiée pour la finale du 5000 mètres, qui aura lieu lundi au Stade olympique de Tokyo. L’énergie dépensée pour combler son retard au 1500 mètres pourrait donc lui nuire pour cette deuxième épreuve dans la même journée.

PHOTO PHIL NOBLE, REUTERS

L’athlète des Pays-Bas s’est relevée après être entrée en contact avec la coureuse du Kenya Edinah Jebitok à la fin du dernier tour.

L’athlète de 28 ans devrait lutter avec Hellen Obiri, du Kenya, pour l’or au 5000 mètres. Obiri est double championne du monde sur cette distance.

Hassan a réussi un doublé aux championnats du monde en 2019, en remportant le 1500 mètres et le 10 000 mètres. Elle participera donc aussi au 10 000 mètres à Tokyo, où elle tentera de décrocher trois médailles.

Le calendrier condensé des Jeux olympiques fera en sorte qu’Hassan devra participer à six courses en huit jours à Tokyo, où le temps chaud et humide se maintient depuis le début des compétitions.