(Tokyo) Le Canadien Shady El-Nahas est passé bien près de procurer une troisième médaille à l’équipe nationale de judo aux Jeux olympiques de Tokyo, mais il s’est incliné dans le match pour la médaille de bronze chez les 100 kg devant le Portugais Jorge Fonseca.

Frédéric Daigle La Presse Canadienne

Fonseca, champion du monde 2019 et 2021, a inscrit un waza-ari avec un peu plus de 30 secondes à faire face à l’Ontarien de 23 ans. Ce fut suffisant pour mettre la main sur sa première médaille olympique sur le tatami du Nippon Budokan.

El-Nahas avait précédemment remporté son combat de repêchage en passant un ippon à l’Israélien Peter Paltchik, quatrième au monde, après 3 : 15 d’action en début de soirée jeudi.

Fonseca s’était incliné face au Sud-Coréen Gu-Ham Cho, qui affrontera en finale le Japonais Aaron Wolf. La tête de série no 5 a vaincu le Géorgien Varlam Liparteliani, favori du tournoi et tombeur d’El-Nahas en quarts de finale. Wolf a vaincu son adversaire à l’aide d’un waza-ari inscrit à mi-chemin du combat.

Liparteliani retrouvera le représentant du Comité olympique russe Miiaz Iliasov, dans l’autre match pour le bronze.

À ses deux premiers combats, El-Nahas avait vaincu le représentant des Émirats arabes unis Ivan Remarenco, 55e, par immobilisation, avant de défaire l’Azéri Zelym Kotsoiev, 9e, par ippon.

El-Nahas participe à ses premiers JO. Il a terminé au pied du podium des derniers Mondiaux, en mars à Budapest, et est le double champion en titre des Championnats panaméricains. Il a par ailleurs remporté trois compétitions du circuit mondial de la Fédération internationale de judo (IJF), la plus récente en mars dernier, à Tbilissi, en Géorgie.

Aucun des médaillés des Jeux de Rio de Janeiro ne participe au tournoi olympique de Tokyo. Liparteliani y avait toutefois remporté une médaille d’argent chez les 90 kg.