(Saitama) L’équipe américaine de basketball masculin est revenue à la normale.

Brian Mahoney La Presse Canadienne

Damian Lillard a marqué 21 points et les États-Unis ont signé une première victoire aux Jeux olympiques de Tokyo en écrasant l’Iran 120-66, mercredi.

Devin Booker a inscrit 16 points et Jayson Tatum en a ajouté 14 pour les Américains, qui avaient vu leur séquence de 25 victoires aux Olympiques prendre fin dimanche, dans un revers de 83-76 contre la France.

Les États-Unis se sont non seulement ressaisis en gagnant, mais ils ont dominé leurs adversaires grâce à un bon jeu de transition et plusieurs lancers de trois points.

« Nous sommes arrivés avec plus de liberté en tant qu’individus et nous avons tenté des tirs plus habituels, a affirmé Kevin Durant. Nous avons bien défendu aussi alors c’est un pas dans la bonne direction. »

Les Américains ont réussi 19 tirs de trois points et 23 de leurs 37 tentatives à l’intérieur du périmètre.

Ce message clair a peut-être calmé les critiques encaissées par l’équipe depuis le début de l’été, quand elle a subi deux défaites lors des matchs préparatoires.

Lillard a éprouvé des difficultés à ses débuts olympiques, ne réussissant que trois de ses 10 lancers du terrain avant de commettre une faute coûteuse avec 17 secondes à écouler.

Lillard a réussi six des 13 lancers de trois points des Américains en première demie. Chacun des 11 joueurs des États-Unis à avoir joué en première demie a amassé au moins un point.

« Notre chimie est très bonne depuis le premier jour, a mentionné Durant. Nous avons tous décidé d’être ici. C’est l’équipe nationale. Mais je crois que nous avons été un peu trop égoïstes au début. Ce soir, les gars ont été très agressifs et ils ont impliqué tout le monde.

Hamed Haddadi, un ancien pivot de la NBA, a récolté 15 points pour l’Iran (0-2).