Le tout premier match de volleyball de plage aux Jeux de Tokyo a été annulé, samedi, puisqu’une joueuse de la République tchèque a reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

Associated Press

Markéta Sluková a reçu un résultat de test positif plus tôt cette semaine, mettant ainsi fin à son aventure olympique et à celle de sa partenaire Barbora Hermannova.

Les Tchèques devaient affronter un duo du pays hôte, formé par Megumi Murakami et Miki Ishii, qui participait à ses premiers JO. Les Japonaises ont plutôt obtenu la victoire par défaut.

Sluková est l’une des trois membres de l’équipe tchèque à avoir testé positif au coronavirus depuis leur arrivée au Japon. Le membre de l’équipe masculine de volleyball Ondřej Perušič a aussi contracté le virus.

L’équipe a expliqué qu’elle tentait de déterminer si le vol vers Tokyo pouvait être le lieu de départ de l’éclosion.

Le duo canadien en volleyball de plage, formé par Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes, doit disputer son premier match samedi contre l’équipe des Pays-Bas (Katja Stam et Raïsa Schoon).