(Tokyo) La légende du skateboard Tony Hawk, 53 ans, s’est offert une petite session dans le planchodrome des Jeux olympiques, jeudi à Tokyo.

Agence France-Presse

Consultant pour la chaîne américaine NBC, Hawk a essayé le bol olympique en marge de l’entraînement des Américains et Japonais.

Il a posté une vidéo de son passage sur ses réseaux sociaux accompagné d’un message sur l’avènement de son sport aux Jeux olympiques. Le skateboard est l’un des cinq sports additionnels à Tokyo avec le surf, l’escalade, le karaté et le baseball/softball.

« En tant qu’enfant qui a surtout été fustigé pour son intérêt pour le skateboard, je n’avais jamais imaginé qu’il serait un jour aux Jeux », confie Hawk.  

« C’est surréaliste d’être maintenant à Tokyo et de témoigner de cette étape importante. Je sais, qu’en fin de compte, cela contribuera à renforcer la place du skateboard au niveau international, en exposant notre passion à un public qui, jusqu’à présent, ne la connaissait pas ou qui simplement refusait de s’y intéresser », ajoute-t-il.

Tony Hawk est l’un des pionniers du skate. Il est connu pour avoir été le premier à réussir un 900 (deux tours et demi dans les airs) en 1999. Il a inventé de nombreuses figures et donné son nom à une célèbre série de jeux vidéo.

Dix fois vainqueur des mythiques X Games, il s’est récemment aligné lors de la célèbre compétition pour la première fois depuis 2003. À 53 ans, il a pris la quatrième place dans une des épreuves de « vert » (rampe).