Le Canada tentera de se qualifier pour le tournoi de baseball des Jeux olympiques de Tokyo à compter du 31 mai, alors qu’il croisera le fer avec la Colombie à Palm Beach, en Floride.

La Presse Canadienne

Les représentants de l’unifolié croiseront ensuite le fer avec Cuba à Port Saint Lucie, en Floride, le 1er juin, avant de conclure le tournoi de qualifications olympique des Amériques contre le Venezuela, à Palm Beach, le lendemain.

Pour leur part, les États-Unis, qui sont dirigés par le gérant Mike Scioscia, font partie d’un groupe complété par la République dominicaine, le Nicaragua et Porto Rico.

Les deux premières équipes de chaque groupe accéderont à la super-ronde prévue les 4 et 5 juin, et les résultats de la première ronde seront pris en compte.

La première équipe à l’issue de la super-ronde rejoindra le Japon, Israël, le Mexique et la Corée du Sud dans le tournoi de baseball olympique, qui sera présenté au Japon du 28 juillet au 7 août à Fukushima et Yokohama.

Les équipes qui termineront en deuxième et troisième places accéderont pour leur part au dernier tournoi de qualifications olympique en juin à Taïwan, lequel comprend déjà l’Australie, la Chine, les Pays-Bas et Taïwan.

Seuls les joueurs des ligues mineures et ceux autonomes pourront représenter leur pays. De plus, ceux qui ne figurent pas dans l’effectif de 26 joueurs des clubs du Baseball majeur et/ou sur une liste des blessés sont admissibles.

Le baseball est de retour aux JO après avoir été laissé de côté aux Jeux de Londres en 2012 et ceux de Rio de Janeiro en 2016. Cuba a remporté la médaille d’or en 1992, 1996 et 2004, tandis que les États-Unis ont triomphé en 2000 et la Corée du Sud en 2008.

Le baseball sera vraisemblablement écarté du programme olympique des Jeux de Paris en 2024, avant d’effectuer un retour aux Jeux de Los Angeles en 2028.

Avec Associated Press