(Tokyo) Le public japonais « applaudira tous les sportifs » lors des prochains Jeux olympiques de Tokyo alors que les spectateurs venant de l’étranger ne pourront y assister en raison de la pandémie de coronavirus, ont assuré lundi les organisateurs.

Agence France-Presse

L’absence de spectateurs venant de l’étranger, annoncée samedi par les organisateurs, représentera « une perte en termes d’harmonie et de diversité », a déclaré Mikiko Kotani, directrice des sports des JO de Tokyo.

Mais « je veux m’assurer que les sportifs n’aient pas l’impression qu’il n’y a que des supporteurs japonais. Les Japonais sont très attachés au fair-play et à l’hospitalité et nous encouragerons tous les athlètes de façon égale », a ajouté l’ancienne spécialiste de natation synchronisée.

Même si lors des JO du début du XXe siècle peu de spectateurs étrangers étaient présents, en raison notamment des difficultés à voyager, les JO de Tokyo seront les premiers à interdire l’entrée de spectateurs venant de l’étranger.

Des exemptions seront toutefois accordées aux représentants du CIO et aux médias notamment, mais dans des conditions strictes.  

Aucune décision n’a en revanche été prise concernant l’entrée des familles des sportifs étrangers, « mais pour le moment, en général, elles seront traitées comme les autres supporteurs venant de l’étranger », a précisé lundi Toshiro Muto, le directeur général de Tokyo-2020.

Des volontaires venant de l’étranger considérés comme « essentiels » seront eux autorisés, notamment ceux présentant « une expertise ou une connaissance spécialisée », nécessaires « au bon déroulement des compétitions », a ajouté M. Muto.  

Selon les médias locaux, quelque 500 volontaires venant de l’étranger pourraient être admis.