CH: des résultats qui se font toujours attendre

Carey Price n'a pas très bien paru sur... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Carey Price n'a pas très bien paru sur les trois buts des Maple Leafs en temps réglementaire.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

Carey Price a reconnu après la défaite en prolongation de 4-3 du Canadien face aux Maple Leafs de Toronto, samedi, que s'il avait connu une meilleure rencontre, son équipe aurait probablement connu un meilleur sort.

Price n'a pas très bien paru sur les trois buts des Leafs en temps réglementaire et il a fait son mea culpa après le match.

«Nous avons marqué trois buts et avons probablement connu notre meilleur match jusqu'ici cette saison. Malheureusement, je n'ai pas connu mon meilleur match», a-t-il mentionné.

Les Maple Leafs étaient arrivés à Montréal avec 22 buts à leur dossier en quatre rencontres. De son côté, le Tricolore avait inscrit seulement quatre buts en temps réglementaire en autant de parties depuis le début de la campagne.

C'est pourtant le Canadien (1-3-1) qui a généré le plus d'occasions, ce qui ne faisait qu'augmenter la déception après la défaite en supplémentaire.

«Nous avons suffisamment bien joué pour gagner, a insisté l'entraîneur-chef Claude Julien. Ce sont des petites erreurs, des petites malchances. Regardez le deuxième but (des Leafs), Carey a perdu l'équilibre et il n'a pas eu le temps de se repositionner. En regardant ça du banc, vous vous dites «mon dieu, ça ne pourrait pas arriver à nous ça des fois'.

«Depuis une semaine que nous parlions du fait que nous ne marquions pas beaucoup de buts. Nous en avons marqué trois et c'est un pas dans la bonne direction. Mais nous en avons accordé quatre. Je pense que nous avons une bonne équipe et qu'elle mérite probablement une meilleure fiche. (...) Nous devons continuer à travailler pour sortir de cette mauvaise séquence. Ça va faire de nous une meilleure équipe. Mais il commence à être temps que le vent tourne.»

Depuis un cuisant revers de 6-1 face aux Capitals de Washington le 7 octobre, la défensive du Canadien a été en mesure de limiter les Rangers de New York et les Blackhawk de Chicago à chacun 25 tirs au but et les Maple Leafs à 22.

«Je pense que nous avons bien limité leur espace, a noté Price au sujet du travail défensif face aux Leafs. C'est une équipe très rapide et nous les avons empêchés d'exploiter leur vitesse en jouant de manière agressive. Ç'a fait une bonne différence.»

Un défi important

Les choses ne seront pas plus faciles pour le Canadien au cours des prochains jours, alors qu'il passera la semaine en Californie. Il affrontera les Sharks de San Jose mardi, les Kings de Los Angeles mercredi et les Ducks d'Anaheim vendredi.

Le Canadien n'a pas eu beaucoup de succès au cours des dernières années lors de son séjour annuel en Californie. Lors des quatre dernières saisons, le Tricolore a compilé un dossier de 2-8-2 en Californie et les deux victoires ont été acquises en bris d'égalité.

Il faut remonter à la saison 2009-10 pour voir le Bleu-blanc-rouge quitter la Californie avec un dossier gagnant (2-1-0).

«Le changement de fuseau horaire est probablement ce qui rend ce voyage le plus particulier, a expliqué le défenseur Karl Alzner. Il est passé 22 h pour nous quand les matchs commencent. Nos corps ne sont pas habitués à se mettre en mode match à cette heure-là. De plus, ce sont de bonnes équipes et elles évoluent dans des amphithéâtres intimidants pour les visiteurs.

«L'équipe compte sur quelques nouveaux joueurs et j'espère que nous pourrons casser la tendance et obtenir quelques victoires.»

Alzner croit aussi que le moment est bon pour que le Canadien reparte en voyage.

«Les premiers voyages dans une saison sont toujours bons pour l'esprit d'équipe, a-t-il mentionné. Je sais que nous avons commencé la saison à l'étranger, mais maintenant que nous avons quelques matchs de plus en banque, je pense que ce sera bien. Mais il est temps que nous commencions à accumuler les points parce que l'écart peut se créer rapidement au classement.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer