Cayden Primeau obtiendra un deuxième départ consécutif ce lundi soir, alors que le Canadien rendra visite au Wild du Minnesota.

Publié le 24 janvier
Simon-Olivier Lorange
Simon-Olivier Lorange La Presse

Le jeune homme avait connu des hauts et des bas au cours des quelques matchs qu’il avait disputés cette saison, mais il s’est dressé devant l’Avalanche du Colorado, samedi dernier, et a réalisé 43 arrêts dans une défaite de 3-2 en prolongation.

La bonne tenue de Primeau a facilité la vie de l’entraîneur-chef Dominique Ducharme, qui a expliqué qu’il voulait en outre s’assurer que Samuel Montembeault ait « plus de temps » pour soigner la blessure au haut du corps qui l’a forcé à rater le dernier match.

Le Québécois ne sera pas en uniforme contre le Wild, alors que Michael McNiven agira comme adjoint à Primeau.

La formation déployée par Ducharme sera la même que celle qui a tenu tête à l’Avalanche, l’une des équipes les plus puissantes du circuit.

Le Canadien conclura à St. Paul son plus long voyage de la saison — sept matchs. Avec une fiche de 1-1-3 à ses cinq dernières rencontres, ce qui équivaut à une récolte de cinq points sur une possibilité de 10, les Montréalais traversent leur meilleure séquence de la saison.

« On s’en va dans la bonne direction », a estimé le vétéran défenseur David Savard. Selon lui, le retour de joueurs clés comme Tyler Toffoli et Josh Anderson a donné un second souffle à une équipe décimée par les blessures et la maladie depuis le tout début de la saison. « Avoir tout le monde, ça nous aide à être plus stables et à connaître de meilleures performances », a-t-il poursuivi, soulignant par ailleurs les bonnes batailles qu’a livrées le CH à l’Avalanche ainsi qu’aux Knights de Vegas, deux puissances.

Au Minnesota, le Tricolore affrontera une équipe en fort bonne posture, qui aspire encore à terminer au premier rang de la division Centrale. Mené par Kiril Kaprizov, le Wild a par ailleurs remporté leurs deux derniers matchs.

« Ils jouent du bon hockey, a convenu Ducharme. C’est surtout une équipe qui compétitionne. On va souvent voir cinq gilets vers autour de la rondelle, ils se supportent bien. C’est un bon défi pour nous pour finir ce voyage. Et on veut le finir du bon pied. »

Cam Talbot sera le gardien partant pour le Wild. Le match commencera à 20 h, heure du Québec.