(Las Vegas) Le centre des Golden Knights Chandler Stephenson a été privé de ses compagnons de trio Mark Stone et Max Pacioretty durant 12 matchs, ces derniers étant absents pendant près d’un mois.

Publié le 13 déc. 2021
W. g. Ramirez Associated Press

Stephenson a fait partie de 11 combinaisons différentes, du premier au troisième trio, alors que Vegas composait avec plusieurs blessures.

Dimanche, il a grandement aidé les Knights à l’emporter 6-4 contre le Wild du Minnesota en inscrivant quatre passes, un sommet personnel.

Deux jours plus tôt, le joueur de 27 ans avait raté un premier match cette saison, pour assister aux funérailles de sa grand-mère.

« Quelle belle façon de rendre hommage à un être cher, a dit l’entraîneur des Golden Knights, Peter DeBoer.

« Il s’est rendu dans l’Ouest canadien, a assisté aux funérailles et est revenu en vitesse. Qu’il ait offert un match comme ça, c’est tout à fait exceptionnel. »

Stephenson a été acquis de Washington en décembre 2019, pour un choix de cinquième ronde au repêchage de 2021.

Le joueur de la Saskatchewan est passé d’un attaquant de l’ombre avec les Capitals à l’un des joueurs les plus productifs chez les Golden Knights.

Depuis son arrivée à Vegas, Stephenson est sixième de l’équipe avec 52 passes, à égalité avec William Karlsson avec 31 buts, et septième de l’organisation avec 83 points.

Contre le Wild, Stephenson, Stone et Pacioretty ont totalisé 10 points, aidant les Knights à l’emporter pour la neuvième fois en 12 matchs à domicile.

Stone et Pacioretty ont chacun obtenu un but et deux passes.

« C’était vraiment spécial, a déclaré avec émotion Stephenson, meneur des siens avec 26 points, dont 17 mentions d’aide.

« Je pense qu’elle m’aidait (dimanche). C’est dur et triste ces derniers jours, mais j’ai eu beaucoup de soutien dans l’équipe. Les joueurs, le personnel, tout le monde était là pour moi. Ça vous aide à passer au travers. »

Lors du but déterminant, Stephenson a remis sans hésiter à Pacioretty, dont le tir a été converti par Stone au rebond.

« C’est vraiment dur de voir des coéquipiers vivre des choses comme ça. C’est émouvant pour tout le monde, a dit Stone. Que Chandler soit parvenu à ce genre de performance, ç’a été une source d’inspiration. »