(Hartford) Sarah Fillier a inscrit deux buts, dont celui qui a donné les devants à sa troupe avec 3 : 58 à écouler, et le Canada a battu les États-Unis 3-2, lundi soir, lors du deuxième affrontement d’une série de neuf avant les Jeux olympiques.

La Presse Canadienne

Victoria Bach a aussi touché la cible pour le Canada, qui a amorcé la série en triomphant 3-1 en Pennsylvanie, vendredi soir. Marie-Philip Poulin a participé à deux buts.

Les Canadiennes, qui ont battu leurs rivales pour la médaille d’or lors du Championnat mondial de hockey féminin, cet été, ont porté à quatre leur séquence de victoires contre les Américaines. Il s’agit de leur meilleure séquence depuis les cinq gains consécutifs entre le 3 décembre 2017 et le 15 février 2018.

« La clé, c’est la façon dont nous avons joué. Nous essayons de nous concentrer sur notre équipe. Les esprits vont s’échauffer et l’intensité va grimper, c’est comme ça que ce sport gagne en qualité chaque jour. Les deux équipes s’entraînent pour la même chose. Nous savons ce que nous devons améliorer et nous allons nous concentrer là-dessus », a affirmé Poulin.

Cayla Barnes a récolté un but et une mention d’aide alors qu’Amanda Kessel a fait mouche à une occasion pour les États-Unis, qui ont tiré de l’arrière 2-0.

« Évidemment, nous ne voulions pas perdre notre avance. L’élément très important que je retiens de cette semaine, c’est que nous avons trouvé des façons différentes de gagner. Ça ne peut pas toujours se passer sans adversité, en détenant l’avance du début à la fin. Nous avons trouvé une manière de prendre l’avance, de la perdre et de la reprendre. Nous voulons apprendre de cette situation pour l’avenir », a observé l’entraîneur-chef du Canada, Troy Ryan.

La gardienne canadienne Ann-Renée Desbiens retrouvait à l’autre bout de la patinoire Nicole Hensley. Les deux joueuses avaient croisé le fer en finale du Championnat mondial de hockey féminin, le 31 août.

Desbiens a repoussé 18 rondelles alors que Hensley en a bloqué 17.

La série reprendra à Kingston, en Ontario, le 21 novembre.