(Seattle) Après avoir contribué à la conquête de deux coupes Stanley d’affilée, Yanni Gourde possède l’un des palmarès les plus éloquents parmi les joueurs que le Kraken de Seattle a réclamés lors du repêchage d’expansion.

Tim Booth Associated Press

Mais au lieu de sauter sur la glace à titre de l’un des meilleurs attaquants de la nouvelle équipe de la LNH en octobre, Gourde devra se contenter du rôle de spectateur lors de la mise en jeu inaugurale, en raison d’une opération pour réparer une déchirure du labrum de son épaule gauche.

« C’est une situation qui est compliquée parce que c’est quelque chose qui m’agace depuis plus de 18 mois. Il y a beaucoup de choses dans cette épaule gauche qui n’allaient pas et tout était causé par la déchirure du labrum », a expliqué Gourde mardi.

« On l’a découvert quand je suis allé voir le docteur pour l’opération, et c’est ce qui en est sorti. »

Les dirigeants du Kraken étaient tout à fait au courant de l’opération de Gourde lorsqu’ils ont choisi le talentueux attaquant lors du repêchage d’expansion. Le Kraken voit Gourde comme l’un de ses meilleurs joueurs de centre, après des récoltes de 17 buts en saison régulière et de six autres pendant les séries éliminatoires avec le Lightning de Tampa Bay.

Gourde est sous contrat avec le Kraken jusqu’à la fin de la saison 2024-2025.

Toutefois, la nouvelle de l’opération est venue atténuer la sensation de fébrilité que pouvait ressentir Gourde. L’attaquant québécois a été informé que la guérison devrait prendre quatre mois ce qui, dans le meilleur des scénarios, lui fera rater les six premières semaines de la saison.

Ce sera déjà un défi pour le Kraken de rassembler une toute nouvelle formation et la préparer dans un délai d’environ un mois en vue du premier match de son histoire.

Gourde comprend qu’il lui faudra peut-être un peu de temps pour bien saisir son rôle lorsqu’il sera enfin prêt à sauter sur la glace vers la fin de novembre au ou au début de décembre.

« Je ne veux pas m’imposer de pression », a déclaré Gourde.

« Dès que je serai prêt, je vais patiner avec les gars. Je vais batailler. Comme je l’ai dit, ma priorité est d’aider cette équipe à gagner. Peu importe ma place dans l’alignement, je vais essayer de travailler avec autant d’énergie que possible pour aider mon équipe à gagner. »

Alors que le Kraken semble fiable à la ligne bleue et devant le filet, l’arsenal offensif paraît moins solide. Pendant l’absence de Gourde, les alternatives au poste de joueur de centre devraient inclure Alexander Wennberg, Jared McCann, Colin Blackwell et Calle Järnkrok.

Interrogé sur ses premières impressions de sa nouvelle équipe, Gourde s’attend à voir un groupe de joueurs qui travailleront avec acharnement.

« Nous pourrions être une équipe qui va jouer du hockey des séries éliminatoires pendant la saison », estime-t-il.

« Une équipe difficile à affronter pendant la saison ce qui, souhaitons-le, nous permettra de participer aux séries éliminatoires. Ensuite, on verra. »