De 1972 à 1979, la French Connection des Sabres de Buffalo a terrorisé les défensives adverses au sein de la Ligue nationale. Richard Martin, René Robert et Gilbert Perreault, fidèles compagnons sur cette unité légendaire, ont eu la chance de développer des liens précieux qui les uniront pour toujours. Tristement, dans la journée du 22 juin, ce trio a été plongé dans le deuil une seconde fois à la suite du décès subit du Trifluvien René Robert, victime d’un malaise cardiaque.

Matthew Le Nouvelliste

« René, c’était un gars qui aimait beaucoup la vie. Il demeurait en Floride et il profitait bien de sa retraite. Après avoir joué au hockey, il a travaillé pour Molson, pour Liberty Assurances, l’Association des anciens de la LNH à Toronto en plus d’avoir sa compagnie de lunettes de ski. C’était un homme qui aimait s’amuser et nous étions toujours heureux de nous revoir au tournoi de golf des anciens joueurs des Sabres », a exprimé Gilbert Perreault lorsque joint par le Nouvelliste.

Lisez l'article du Nouvelliste