(Buffalo) Carter Hart était heureux de retrouver une patinoire intérieure cette fin de semaine.

Associated Press

Le gardien a bloqué 28 rondelles pour permettre aux Flyers de Philadelphie de blanchir les Sabres de Buffalo pour une deuxième fois cette fin de semaine, 3-0 dimanche.

La performance de Hart a valu à l’entraîneur-chef des Flyers, Alain Vigneault, une 700e victoire en carrière. Du coup, il a rejoint Mike Babcock au huitième rang des entraîneurs les plus victorieux dans la LNH.

Vigneault en est à sa deuxième saison derrière le banc des Flyers. Il a maintenu un dossier de 700-460-108, en plus de 35 matchs nuls, dans sa carrière qui a débuté il y a plus de 17 ans avec le Canadien de Montréal.

En plus des Flyers et du Canadien, Vigneault a aussi dirigé les Canucks de Vancouver et les Rangers de New York.

« Nous avons récupéré la rondelle et nous lui avons donné. Il l’a bien méritée », a souligné l’attaquant des Flyers Sean Couturier.

Dans des commentaires publiés sur le site interne tnhl.com, Vigneault s’est dit privilégié d’avoir pu travailler avec de grandes organisations.

« Regardez avec qui j’ai travaillé dans le passé et avec qui je travaille maintenant. J’ai travaillé avec de grands directeurs généraux, des gars qui m’ont appuyé et qui ont travaillé avec moi. Ces directeurs généraux m’ont donné de vraies bonnes équipes, et j’ai été très chanceux de pouvoir choisir mes adjoints », a notamment déclaré Vigneault.

« J’ai travaillé avec de grands entraîneurs. Vous mettez tout ça ensemble et vous vous retrouvez avec le nombre de parties que j’ai atteint récemment (1300). Et parce que j’ai eu de bonnes équipes, j’ai été capable de récolter les 700 victoires. Je travaille pour cette autre chose que je n’ai pas encore (championnat de la coupe Stanley), et je vais continuer de le faire avec beaucoup de vigueur. »

Samedi, Brian Elliott avait aussi blanchi les Sabres 3-0 avec une performance de 23 arrêts.

Hart a récolté son deuxième jeu blanc en carrière, lui qui avait accordé six buts sur 23 lancers lors de son dernier départ dimanche dernier contre les Bruins de Boston au lac Tahoe.

« C’était un peu difficile au début », a expliqué Hart au sujet de la lueur qui accompagne les matchs joués au grand air.

« Mais c’est terminé. On passe à autre chose. Le match en plein air est terminé. »

Hart a indiqué avoir passé la dernière semaine à travailler sur les éléments de base, tout en étant plus compétitif à l’entraînement et en ayant plus de plaisir avec ses coéquipiers.

« Le plus important pour moi était de m’amuser un peu, et de trouver des manières d’avoir un peu plus de plaisir à l’aréna. »

Hart a réservé son meilleur arrêt pour Kyle Okposo en deuxième période. Le gardien a étendu la jambière gauche pour arrêter le tir d’Okposo qui s’amenait à deux contre un avec Taylor Hall.

Couturier et Michael Raffl ont touché la cible à 75 secondes d’écart en deuxième période pour ouvrir la marque.

James van Riemsdyk s’est aussi inscrit à la feuille de marque lors du deuxième engagement, en faisant dévier entre ses jambes une passe de Joel Farabee depuis la ligne bleue.

Les Flyers ont remporté leurs trois derniers affrontements, après avoir connu une séquence de 1-2-2.

Le capitaine des Sabres, Jack Eichel, a effectué un retour au jeu après avoir été tenu à l’écart de deux rencontres en raison d’une blessure au bas du corps.

« Personne n’a pitié de nous dans cette ligue, et nous ne nous apitoyons pas sur notre sort non plus », a mentionné Eichel.

« Nous devons travailler sur notre jeu et trouver un moyen d’être satisfait de notre façon de jouer. »

Les Sabres ont une fiche de 2-7-1 à leurs 10 derniers matchs, et ils n’ont pas marqué en 125 minutes 47 secondes de jeu, soit depuis le but de Sam Reinhart, en avantage numérique dans un revers de 4-3 en prolongation contre les Devils du New Jersey jeudi.

Ils ont été blanchis pour une quatrième fois cette saison, dont trois fois contre les Flyers. Les Sabres sont derniers dans la LNH au chapitre des buts marqués à cinq contre cinq, avec seulement 21.

Le gardien recrue Jonas Johansson a réalisé 35 arrêts à son premier départ cette saison et son sixième en carrière.

Couturier a inscrit un point dans un sixième match de suite avec son but, inscrit dès la 22e seconde en deuxième période. Il a amassé cinq buts et cinq mentions d’aide au cours de cette séquence.

Raffl a doublé l’avance des siens en faisant dévier un tir de la pointe de Robert Hagg, un peu plus d’une minute plus tard.