(Edmonton) Roni Hirvonen a dénoué l’impasse en fin de troisième période et la Finlande a éliminé la Suède en quarts de finale du Championnat mondial de hockey junior grâce à une victoire de 3-2, samedi.

La Presse Canadienne

Pendant une séquence endiablée de la Finlande en territoire suédois, Hirvonen a contourné le filet et il a déjoué le gardien Hugo Alnefelt alors qu’il ne restait que 23,3 secondes à écouler.

Il s’agissait d’un premier but dans le tournoi pour l’espoir des Maple Leafs de Toronto, qui a permis à la Finlande d’effacer un retard de deux buts.

Les Finlandais ont accédé aux demi-finales du tournoi pour une troisième année consécutive. Elle y croisera le fer avec les États-Unis.

Henri Nikkanen et Anton Lundell ont trouvé le fond du filet pour la Finlande, qui a terminé au deuxième rang du Groupe A, derrière le Canada.

Lucas Raymond et Elmer Soderblom ont enfilé l’aiguille pour la Suède, qui n’a pas gagné une médaille d’or depuis 2012.

Plus tôt dans le tournoi, les Suédois ont vu leur séquence de victoires en ronde préliminaire s’arrêter à 54, quand la Russie a triomphé 4-3 en prolongation.

Kari Piiroinen a repoussé 22 rondelles devant le filet de la Finlande. Alnefelt a cédé trois fois en 31 tirs.

Russie 2 — Allemagne 1

PHOTO JASON FRANSON, LA PRESSE CANADIENNE

La Russie aura maintenant rendez-vous avec le Canada, qui a défait la République Tchèque 3-0, plus tôt samedi.

La Russie a été la première équipe à se qualifier pour les demi-finales du Championnat mondial de hockey junior grâce à une victoire de 2-1 contre l’Allemagne.

Vasili Ponomaryov, en première période, et Danil Bashkirov, au deuxième vingt, ont réussi les buts de la formation russe.

Le but de Ponomaryov a été marqué en désavantage numérique, six secondes après le début d’une punition mineure au défenseur Danil Chaika.

La réplique de l’Allemagne est venue de Florian Elias, tôt en troisième période face au gardien Yaroslav Askarov, qui a fait face à 19 tirs.

Pour Elias, il s’agissait de son quatrième but et de son neuvième point du tournoi.

Dans la défaite, le gardien allemand Florian Bugl a bloqué 25 des 27 rondelles dirigées vers lui.

La Russie aura maintenant rendez-vous avec le Canada, qui a défait la République Tchèque 3-0, plus tôt samedi. Les représentants de l’unifolié avaient eu raison des Russes lors de la finale, l’an dernier.

États-Unis 5 — Slovaquie 2

PHOTO JASON FRANSON, THE CANADIAN PRESS

John Farinacci (25)

John Farinacci a marqué deux buts et les États-Unis ont battu la Slovaquie 5-2, dans le dernier match de quarts de finale de la journée.

Farinacci a brisé les espoirs des Slovaques lors de la troisième période, surprenant le gardien Simon Latkoczy pour donner les devants 4-2 à son équipe.

L’espoir du Canadien de Montréal Cole Caufield a fait bouger les cordages du côté des États-Unis, inscrivant l’éventuel but vainqueur grâce à un puissant tir des poignets.

PHOTO JASON FRANSON, THE CANADIAN PRESS

Cole Caufield (13)

Arthur Kaliyev et Matthew Beniers, dans un filet désert, ont complété la marque pour les Américains, qui n’ont pas perdu depuis la première partie du tournoi, contre la Russie.

Le gardien des États-Unis Spencer Knight a bloqué 16 tirs dans la victoire. Lui et son coéquipier Dustin Wolf ont établi un record du tournoi pour le plus haut total de minutes consécutives sans accorder un but.

Matej Kaslik et Dominik Sojka ont répliqué pour la Slovaquie, avait terminé au quatrième échelon du Groupe A. Latkoczy a réalisé 38 arrêts, dont plusieurs spectaculaires, mais ce ne fut pas suffisant pour que son équipe cause la surprise.