Marc Bergevin s’est activé afin de donner de l’aide à Claude Julien.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Le directeur général a obtenu le défenseur québécois Marco Scandella, des Sabres de Buffalo, contre un choix de 4e tour en 2020, choix précédemment acquis des Sharks de San José.

Quelques minutes plus tôt, Bergevin avait échangé le défenseur Mike Reilly aux Sénateurs d’Ottawa, contre un choix de 5e tour en 2021, de même qu’un attaquant de la Ligue américaine, Andrew Sturtz. Ce dernier se rapportera au Rocket de Laval.

Scandella est gaucher. À vue de nez, tout porte à croire que Brett Kulak glissera donc dans le rôle de réserviste à la place de Reilly.

PHOTO ADRIAN KRAUS, AP

Marco Scandella

Scandella, un Montréalais de 29 ans, a amassé 9 points (3 buts, 6 passes) en 31 matchs à Buffalo cette saison, jouant en moyenne 16 min 36 s par match. Il présente un différentiel de +9. Le neveu de l’ancien attaquant Sergio Momesso deviendra joueur autonome sans compensation au terme de la saison. Son contrat est d’une valeur annuelle moyenne de 4 millions de dollars.

La suite logique pour Reilly

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Mike Reilly

De son côté, Reilly n’a disputé que 14 matchs cette saison, amassant 4 passes et présentant un différentiel de +2. Le CH l’avait justement acquis du Wild au coût d’un choix de 5e tour, en février 2018.

Reilly avait visiblement perdu la confiance de Claude Julien, qui a donné des chances à Otto Leskinen et Gustav Olofsson pendant la blessure à Victor Mete. Reilly n’a finalement disputé que 3 des 10 matchs que Mete a ratés.

Sturtz, un joueur jamais repêché, a quant à lui partagé son temps entre la LAH et l’ECHL cette saison. En 14 matchs avec les Senators de Belleville-le club-école des Sénateurs-il a inscrit un but et une passe. L’Américain de 25 ans n’a jamais joué dans la LNH.

Reilly écoule actuellement la première année d’un contrat de deux ans, d’une valeur annuelle moyenne de 1,5 million de dollars.