Les plus jeunes ne connaissent probablement pas le fameux trio des Schtroumpfs du Canadien de Montréal. Les autres se souviendront certainement de Saku Koivu, Valeri Bure et Oleg Petrov de l’édition 1995. Cette combinaison était à l’image du Canadien de cette époque. Et même des années après, l’adversaire s’attendait encore à affronter une équipe rapide, mais surtout bien peu imposante. Pendant longtemps, on a donc pensé que pour les joueurs visiteurs, Montréal, c’était comme une balade dans le parc. Et avec raison. Mais les temps changent heureusement. David Perron le confirme.

La Tribune

Avec les récentes modifications apportées au CH, l’identité de l’équipe se concrétise. En sautant sur la glace du Centre Bell, les joueurs adverses devront serrer un peu plus leur casque.

>>> Lisez la suite sur le site de La Tribune