À quelques heures du cinquième match de la série contre les Flyers, et peut-être aussi du match de la dernière chance, le travail de Kirk Muller est tout simple : trouver une façon de mener son équipe à marquer des buts.

Richard Labbé
Richard Labbé La Presse

C’est tout simple, oui, parce que c’est tellement évident, mais dans le cas du Canadien, il n’y a rien de simple ces jours-ci, et encore moins en attaque.

Doit-on rappeler que cette équipe n’a pas marqué un seul but depuis le deuxième match de la série, et qu’elle en est maintenant à 129 minutes et 25 secondes sans avoir pu mettre une seule rondelle au fond du filet ennemi, derrière le gardien Carter Hart ?

PHOTO JOHN E. SOKOLOWSKI, USA TODAY SPORTS

Le Canadien n’a pas marqué un seul but depuis le deuxième match de la série et en est maintenant à 129 minutes et 25 secondes sans avoir pu mettre une seule rondelle derrière le gardien Carter Hart. Jesperi Kotkaniemi s’est interposé devant Hart en 3e période du match de mardi, mais sans succès.

C’est le défi qui attend Muller et le Canadien pour ce soir : trouver une façon de marquer. Ne serait-ce qu’un but, et préférablement deux ou trois.

Des « ajustements », annonce Kirk Muller

À ce chapitre, le Canadien sera-t-il tenté de faire des changements ? Kirk Muller n’a pas voulu dévoiler son jeu.

Nous allons apporter quelques ajustements, a expliqué l’entraîneur mercredi matin en conférence vidéo. Nous avons une équipe qui a du caractère. Il y a des joueurs qui sont fiers, ils veulent gagner. Ils seront à leur mieux, ils vont être prêts.

Kirk Muller

L’autre défi du Canadien, c’est de pouvoir battre les Flyers de manière consécutive, non pas une ou deux fois, mais bien trois fois de suite.

PHOTO JOHN E. SOKOLOWSKI, USA TODAY SPORTS

Carey Price (31) s'est retrouvé avec un bâton adverse en travers de l'encolure de son chandail durant la 2e période du match de mardi, perdu 2-0 contre les Flers de Philadelphie.

Le problème, c’est que le club originaire de la ville de Rocky ne perd pas souvent des matchs de suite ; en fait, la dernière fois que les Flyers en ont échappé trois de suite, c’était au mois de janvier. Aussi bien dire une éternité.

Drouin, Domi et Gallagher devront faire mieux

On aura compris que le Canadien devra pouvoir miser sur ses meilleurs pour y arriver. Entre autres joueurs d’importance, Max Domi et Jonathan Drouin, tous deux cloués au banc lors des cinq dernières minutes du match numéro quatre, mardi, devront finir par se réveiller.

PHOTO JOHN E. SOKOLOWSKI, USA TODAY SPORTS

Le gardien des Flyers Carter Hart, bloquant un lancer de l'ailier gauche Jonathan Drouin, mardi.

On pourrait ajouter aussi le nom de Brendan Gallagher, aucun but en 34 tirs depuis le début des séries.

« Brendan est parmi ceux qui ont le plus cette équipe à cœur, a ajouté Muller. C’est le type de joueur que tu veux avoir avec toi. Ce fut une soirée difficile pour lui (mardi à Toronto) … nous devions remporter ce match, et j’ai pris des décisions à cet effet. Je suis certain qu’il sera prêt. »

Le cinquième match de la série entre le Canadien et les Flyers est prévu pour 20 h mercredi.