(Toronto) Il semble que les Bruins de Boston soient sortis de la torpeur qui les a refoulés au quatrième rang de l’Association Est à l’issue de la ronde de classement.

Associated Press

Les Bruins ont atteint le deuxième tour des séries éliminatoires de l’Association Est de la Ligue nationale de hockey grâce à une victoire de 2-1 contre les Hurricanes de la Caroline mercredi après-midi au Scotiabank Arena.

Après avoir perdu la deuxième rencontre de la série, les Bruins ont éliminé les Hurricanes en cinq matchs grâce à deux buts réussis en avantage numérique pendant les cinq dernières minutes de la période médiane.

David Krejci a d’abord inscrit son troisième but des séries à 15 : 20, pendant que Sebastian Aho se trouvait au cachot.

Patrice Bergeron a ajouté l’éventuel filet victorieux avec 3,5 secondes à écouler à la période, pendant une punition à Jordan Martinook.

« Vous devez trouver des manières de gagner. Je suppose que c’est la meilleure façon de l’expliquer », a déclaré l’entraîneur-chef des Bruins, Bruce Cassidy.

« Nous avons trouvé des façons de gagner, des façons probablement différentes chaque match : des joueurs différents dans l’alignement, différents gardiens dans la mêlée. Je crois que c’est ce qu’il y a eu de mieux pendant la première ronde. Maintenant, je pense que notre alignement sera un peu plus solidifié au fur et à mesure où nous avancerons », a ajouté Cassidy.

Après un arrêt du gardien Petr Mrazek sur un tir de David Pastrnak, Bergeron s’est emparé de la rondelle derrière le filet des Hurricanes. Sans hésiter et tout en pivotant sur lui-même, Bergeron a effectué un tir qui a frappé le patin gauche de Mrazek avant de glisser derrière la ligne rouge.

« J’ai vu qu’il […] était debout, et j’ai donc essayé de le frapper, de diriger la rondelle à ses pieds et voir ce qui allait arriver », a relaté Bergeron.

« Je savais qu’il n’y avait pas beaucoup de temps à la période. Je me suis dit “Pourquoi ne pas l’essayer”, juste parce que c’était une sorte de jeu de la dernière chance, avec quelques secondes à jouer. Je savais que nous ne pouvions pas préparer un autre jeu et obtenir un autre tir. »

Krejci et Bergeron ont obtenu une mention d’aide tandis que Pastrnak, qui n’avait pas joué depuis le premier match, récoltait deux aides.

Krejci (3-6) totalise neuf points depuis le début des séries.

Haydn Fleury avait donné l’avance aux Hurricanes à 9 : 35 du premier vingt.

Les Bruins ont tenu le coup en troisième période, ne permettant aux Hurricanes que six tirs vers Jaroslav Halak en troisième période, et 24 au total.

Les Bruins ont dirigé 27 tirs vers Mrazek.

« Ils ont fait ce qu’ils font pour connaître du succès, a analysé l’entraîneur-chef des Hurricanes Rod Brind’Amour. Et par moments, nous avons essayé de trop en faire. Nous avons abandonné notre plan de match. »

« Ils ont fait les choses mieux que nous, de façon plus constante pendant la série, a ajouté le capitaine des Hurricanes, Jordan Staal. Par moments, nous avons eu l’air d’une équipe qui pouvait gagner la série. »

Les Bruins ont entamé les séries éliminatoires à titre de vainqueurs du Trophée des Présidents après une récolte de 100 points pendant la saison régulière.

Ils ont cependant perdu leurs trois matchs du tournoi de classement.