Les équipes québécoises de la LHJMQ disputeront leurs matchs à huis clos la saison prochaine.

Alexandre Pratt
Alexandre Pratt La Presse

Cette mesure – acceptée par la Direction de santé publique du Québec – permettra à la ligue d’amorcer les camps d’entraînement le 30 août, ainsi que la saison le 1er octobre. Dans les provinces maritimes, les discussions se poursuivent avec les gouvernements afin de pouvoir présenter des parties devant des spectateurs.

Le plan de relance de la ligue, approuvé par les gouverneurs, prévoit un calendrier de 60 parties par équipe, uniquement entre rivaux de division. Les joueurs des provinces maritimes qui évoluent au Québec devront respecter une quatorzaine stricte avant de pouvoir rejoindre leurs coéquipiers. La ligue n’a pas encore précisé si les Québécois qui jouent dans les trois autres provinces devront faire de même.

« La mission de la Ligue demeure de développer nos joueurs autant sur la glace que sur les bancs d’école, et ce, dans un environnement sécuritaire. Devant l’urgence de la situation et en concordance avec notre mission, les membres ont voté en faveur d’un retour au jeu le 1er octobre », précise la ligue dans son communiqué.

Plus tôt que les autres ligues

La date de la reprise des activités dans la LHJMQ –le 1er octobre– tranche avec celle choisit par les deux autres principaux circuits de hockey junior majeur au pays. Plus tôt ce mois-ci, l’OHL a indiqué qu’elle entamera ses activités le 1er décembre, et la WHL en fera autant le 4 décembre.

La LNH prévoit elle aussi entamer sa prochaine campagne en décembre, tandis que la Ligue américaine de hockey et l’ECHL espèrent pouvoir le faire le 4 décembre.

La saison 2019-20 et les séries éliminatoires de la Coupe des Présidents avaient été annulées en mars en raison de la pandémie de coronavirus.

Lors des camps d’entrainement qui doivent commencer dans deux semaines, les équipes seront limitées à 34 joueurs.

La 102e Coupe Memorial se déroulera du 17 au 27 juin 2021 à Oshawa ou à Sault Ste. Marie, en Ontario.

Une conférence de presse avec le commissaire Gilles Courteau aura lieu plus tard cet après-midi.

Avec la Presse canadienne