(New York) Vingt-six joueurs de la LNH ont été déclarés positifs à la COVID-19 depuis que les équipes ont repris les entraînements en petits groupes dans leurs centres d’entraînement.

Presse canadienne

La ligue a fait cette mise à jour lundi.

« Plus de 250 joueurs se sont présentés aux installations d’entraînement des clubs pour une participation facultative aux activités de la phase 2 », lit-on dans un communiqué.

« Il y a eu plus de 1450 tests COVID-19 administrés à ces joueurs. Ces tests ont mené à 15 joueurs ayant des résultats positifs au coronavirus. De plus, depuis le 8 juin [ouverture de la phase 2], la Ligue a connaissance de 11 joueurs supplémentaires qui ont été déclarés positifs pour la COVID-19 en dehors du protocole de la phase 2 », ajoute la LNH.

« Tous les joueurs qui ont été testés positifs se sont auto-isolés et suivent les protocoles des Centers for Disease Control et de Santé Canada. La LNH continuera de fournir des mises à jour régulières sur le nombre de tests administrés aux joueurs et les résultats de ces tests. »

La ligue et les joueurs continuent de discuter en vue de la relance de la saison 2019-20-notamment les protocoles de santé et de sécurité, et le choix des deux villes centrales où la relance se tiendra.

On prévoit que la phase 3 (l’ouverture des camps d’entraînement) se mettra en branle à compter du 10 juillet. La relance à 24 équipes pourrait commencer à la fin juillet ou au début août.