(Washington) Sidney Crosby a eu le meilleur sur Alex Ovechkin lors de leur 50e affrontement en saison et il a mis la table pour la fin de la saison.

Stephen Whyno Associated Press

Crosby a amassé un aide, Matt Murray a effectué 29 arrêts et les Penguins de Pittsburgh ont battu les Capitals de Washington 4-3, dimanche, dans le premier duel de la saison entre les deux équipes.

Les Penguins se sont approchés à quatre points des Capitals et du sommet de la section Métropolitaine avec un match de plus à disputer. Les deux formations croiseront le fer trois autres fois au cours des deux prochains mois.

« C’est ce genre de matchs que nous allons voir jusqu’à la fin de la saison. Il y aura de l’intensité, de l’émotion et une mentalité qui ressemblera aux séries, a déclaré Crosby, qui a maintenant récolté 12 points en sept parties depuis son retour au jeu. Il y a assez de joueurs ici qui ont joué dans ce genre de matchs depuis longtemps et pour les nouveaux joueurs, ils ressentent rapidement l’intensité et l’émotion de ces parties. »

Depuis leur retour de leur semaine de congé, les Penguins affichent un dossier de 2-0 et ont gagné cinq de leurs sept matchs depuis que Crosby a retrouvé sa place dans la formation. Ils ont aussi remporté 31 des 50 affrontements entre leur capitaine et Ovechkin depuis 2005-06.

Ovechkin a été exclu de la feuille de marque et il est resté fixé à 37 buts cette saison et à 695 en carrière. Ce fut d’ailleurs une des raisons qui ont mené les Penguins vers la victoire.

« Il aura ses occasions de marquer, a souligné Crosby. Il a eu de très belles occasions aujourd’hui. Il est constant et il trouve des façons de se démarquer lors de chaque match. Tu dois simplement essayer de le limiter et tu dois aussi avoir quelques arrêts de ton gardien. Nous avons été capables de l’accomplir. »

À sa façon, Murray a remercié l’entraîneur-chef Mike Sullivan de lui avoir fait confiance. Il a réalisé l’un de ses meilleurs arrêts du match en deuxième période lors d’une échappée de Jakub Vrana en deuxième période alors que les Penguins menaient 2-1. Quelques minutes plus tard, Simon doublait l’avance des Penguins.

Murray a également bloqué partiellement un tir d’Ovechkin, tard en troisième période, alors que les Penguins s’accrochaient à leur avance d’un but et que les Capitals mettaient de la pression en zone rivale.

Les Penguins ont rendu les choses ardues pour le gardien recrue Ilya Samsonov, qui a concédé des buts à Sam Lafferty, Patric Hornqvist, Simon et à Brandon Tanev sur 33 tirs. À son premier départ en carrière contre les Penguins, Samsonov a été battu du côté rapproché, a accordé un but après que la rondelle eut frappé son bâton, un autre à la suite d’un retour et a été pris en défaut à la suite d’un mauvais bond tard en troisième période.

« J’ai trouvé qu’il avait été bon, a mentionné l’entraîneur-chef des Capitals, Todd Reirden, à propos de Samsonov. Quelques bonds n’ont pas tourné en sa faveur et il aurait probablement aimé en revoir quelques-uns. Mais nous en apprendrons un peu plus sur lui et sur comment il peut être un peu plus efficace lors de sa prochaine occasion devant le filet au cours d’un match de cette ampleur. »

Les esprits se sont échauffés en quelques occasions lors de ce duel entre ces deux grands rivaux, qui ont croisé le fer en séries éliminatoires lors de trois des quatre dernières saisons.

Lars Eller s’est avéré le meilleur joueur sur la glace et il a enfilé l’aiguille deux fois pour les Capitals. Evgeny Kuznetsov a ajouté un but en troisième période.